Pourquoi j’attire les moustiques plus que les autres ?


Vous devez déjà savoir que seule la femelle moustique pique. Elle a besoin en effet des protéines contenues dans le sang pour lui permettre d’assurer le développement de ses œufs avant chaque ponte. Quarante-huit heures après la prise de son repas, la femelle fécondée dépose ses œufs à la surface d’une eau stagnante, l’eau étant nécessaire à leur développement. Elle recommencera ce cycle « fécondation – piqure – ponte » environ tous les trois à quatre jours.

Une piqûre suffit largement à couvrir les besoins en protéines des œufs : il est donc faux de penser qu’un moustique puisse être responsable de plusieurs piqûres le temps d’une nuit. La piqûre, le plus souvent nocturne (généralement à l’aube ou au crépuscule) et indolore, dure environ trois minutes si le moustique n’est pas dérangé.

Mais pourquoi certaines personnes se font toujours piquer, et d’autres non ?

On entend souvent cette réponse : «c’est parce que ton sang est plus sucré », ce qui n’est pas totalement faux. Une étude montre qu’environ 20 % de la population se fait piquer plus souvent que les autres.

C’est bien en partie à cause des odeurs que dégage notre peau, que nous nous faisons piquer par ces insectes prédateurs.

Les moustiques ont en effet un odorat très développé : Ils sentent leurs proies dans un rayon d’une centaine de mètres, en suivant des « panaches d’odeurs », une sorte de cocktail chimique que la victime diffuse dans l’air. Parmi les senteurs préférées de l’animal, on trouve le gaz carbonique produit par la respiration,  la sueur (octanol), le parfum, l’odeur dégagée par les bactéries de notre peau…  En tout, plus de 200 fragrances différentes.

moustique-gros-plan

Mais les moustiques sont sensibles également à d’autres signaux : la femelle repère sa proie à ses mouvements, sa forme, ses couleurs,et son rayonnement infrarouge (sa chaleur).

Ainsi, les gens nerveux qui bougent beaucoup ont une température corporelle plus élevée, dégagent plus de gaz carbonique et transpirent plus que les autres, ce qui attire d’avantage les moustiques. C’est le cas aussi pour les sportifs.

Les femmes enceintes, parce qu’elles expirent 21% de CO2 de plus que les autres, et que leur température du corps est plus élevée d’environ 1 degré, constituent également des cibles de choix, tout comme les personnes ayant du cholestérol, les buveurs de bière et ceux dont le groupe sanguin est de type O.

Quant aux couleurs enfin, les teintes préférées seraient les sombres (marron, bleu, violet), alors que les moustiques semblent fuir l’orange, le jaune, le vert pomme.

Mais une nouvelle étude publiée en avril 2015 par un institut d’études scientifiques californien (PLOS ONE, plos.org), tend à prouver que l’odeur qui attire les moustiques femelles pourrait également être déterminée par nos gènes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s