Pourquoi les félins ont-ils les pupilles verticales ?


Si vous observez les yeux d’un chat, vous verrez que sa pupille est verticale. C’est comme si son œil était en I majuscule à l’intérieur d’un majuscule. Inversement, les yeux d’une chèvre ou d’un cheval ont une pupille horizontale comme un long tiret à l’intérieur du O.

Certains animaux ont donc la pupille verticale (comme le serpent à sonnettes et globalement la plupart des prédateurs dès lors que leurs yeux sont étroits), et d’autres la pupille horizontale (comme les animaux de pâturage ou la grenouille). Pourquoi cette différence ?

C’est une question qui intrigue les chercheurs depuis des décennies et dont une première réponse a été donnée en août 2015 par  une équipe de l’université de Berkeley en Californie et de Durham en Grande-Bretagne.

Ces chercheurs ont étudié plus de 200 espèces et sont arrivés à la théorie suivante : plus la pupille d’un animal est horizontale, plus la lumière peut être capturée à gauche et à droite de l’œil, et inversement moins de lumière n’arrive par en dessous et au-dessus de l’œil.

Cela permettrait aux animaux de pâturage de mieux détecter les prédateurs qui approchent.

Inversement, une pupille verticale aide un prédateur en embuscade à mieux estimer la distance par rapport à sa proie, ce qui est primordial pour lui donner ses chances d’attraper sa proie.

C’est un peu le même principe que dans la photographie : plus vous fermez le diaphragme, plus la photo est nette…

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s