Le racisme


L’idéologie du racisme envers un peuple est très ancienne. De nombreuses sociétés primitives ont eu des pratiques « racistes », mais elles étaient liées à leurs religions et n’étaient pas dans leur idéologie.

Le racisme ne devient une pratique courante qu’à partir de la Renaissance, avec les premiers écrits fondant l’idée de groupes humains et de supériorité entre les races. Plusieurs livres et lois furent à l’époque écrits pour justifier ces pratiques barbares et les « légaliser ».

Depuis cette date, plusieurs pays ont pratiqué des actes racistes en toute impunité, comme l’esclavage des Noirs, que l’on peut considérer comme le plus grand acte raciste de l’histoire.

Amerique.jpg

Cet esclavage a pris son envol suite à la découverte de l’Amérique au XVème siècle.

À l’époque pourtant, le Pape avait déjà interdit l’esclavage des Amérindiens ainsi que Charles Quint, qui l’avait autorisé 9 ans avant, mais ces interdictions n’ont pas été respectées.

En France l’esclavage a été une première fois aboli en 1794, rétabli par Napoléon Ier, puis définitivement interdit en 1848. Aux Etats Unis il a fallu attendre 1865, date de la fin de la guerre de Sécession.

 

Pourtant la notion de races biologiques n’est apparue que pendant la période des sciences modernes (début du 19eme siècle) suite à de fausses démarches scientifiques. Celles-ci était soutenues par les hommes politiques de l’époque, car elles leur donnaient une justification à la supériorité des Blancs sur les autres peuples et des arguments pour poursuivre les ségrégations.

Puis arrive la période du nazisme pendant le troisième Reich en Allemagne, gouverné par Adolph Hitler, qui pensait que la « race aryenne* » était au-dessus du peuple juif destiné à l’extermination, et que les slaves étaient destinés à l’esclavage. Environ six millions de personnes moururent à cause du sadisme des nazis.

Après la seconde guerre, aux Etats-Unis, les Noirs et les Blancs continuèrent d’être séparés pendant la période de la Ségrégation (1848 – 1962) et de ne pas avoir les mêmes droits. Les Noirs ne pouvaient par exemple pas voter et pouvaient être tués sans autre forme de procès…

segregation

 

L’Apartheid en Afrique du Sud (mot qui signifie « séparation », régime mis en place de 1948 à 1991) se fondait sur les mêmes arguments de différences raciales, et a fait à son tour des milliers de morts.

Heureusement de tout temps, des hommes courageux ont lutté contre ces abominations et ont permis de faire reculer ces pratiques racistes.

Nelson Mandela en Afrique du Sud, Abraham Lincoln le président américain qui a aboli l’esclavage, ou Martin Luther King ont lutté pour l’égalité des hommes.

Ces hommes ont permis de faire rédiger des lois et de faire reculer les pratiques racistes de leurs pays, et leurs combats sont poursuivis par de nombreuses associations et mouvements pour l’égalité des races.

Le racisme est un combat de tous les jours. Quelque soit notre origine et notre race, rouge, noir, blanc, jaune, nous sommes tous égaux.

Le racisme ne doit pas exister !

* race aryenne: ensemble des personnes considérées comme « pures » et supérieures aux autres dans le régime Nazi. Celles-ci devaient être blondes aux yeux bleus. Beaucoup de jeunes garçons aryens furent enlevés de leurs familles pour rentrer dans l’armée hitlérienne…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s