Marie Curie


Marie Skłodowska-Curie, née le 7 novembre 1867 à Varsovie et morte le 4 juillet 1934, est une physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française. Elle sera la première femme a recevoir le prix Nobel de Physique grâce à ses travaux avec son mari Pierre et son ami Henri Becquerel, pour leurs recherches sur les radiations, puis le prix Nobel de Chimie après avoir étudié le polonium et le radium.

 

Après une enfance compliquée entre la mort de sa sœur et celle de sa mère, Marie Curie, fille d’un père issu de la noblesse polonaise et d’une mère institutrice de mathématiques, se réfugie dans les études ou elle excelle dans toutes les matières.

Après avoir reçu son diplôme en 1891, elle part pour Paris où elle est hébergée par sa sœur et son beau-frère. Là, elle va s’inscrire à la faculté des sciences de Paris ou elle terminera première de sa promotion en 1893. Un an plus tard en juillet 1894, après avoir déménagé, elle obtient sa licence en sciences mathématiques.

C’est alors qu’en 1894, elle est engagée pour étudier le magnétisme de certains métaux. Lors d’une soirée, elle rencontre Pierre Curie, avec lequel elle va travailler.

pierre-et-marie-curie

Lors de cette collaboration se développe une inclination mutuelle entre les deux scientifiques. Marie rentre à Varsovie, pour se rapprocher des siens et dans le but d’enseigner et de participer à l’émancipation de la Pologne, mais Pierre Curie lui demande de rentrer à Paris pour vivre avec lui. Le couple se marie à Sceaux le 26 juillet 1895.

Marie va alors se lancer dans une thèse dans laquelle elle va étudier puis mesurer la quantité de radiations dans de l’uranium ainsi que sur d’autres matériaux comme le pechblende et la chalcolite.

Grâce à un financement inespéré, ils font venir de Joachimsthal, en Bohême, quelques tonnes de pechblende dans leur laboratoire de Paris.

Le 18 juillet 1898, Marie Curie annonce la découverte du polonium.Cette découverte remet en cause la conception grecque antique qui stipulait que la matière était insécable et éternelle, et qu’il existait donc un nombre fini d’atomes stables.

En 1903, Marie reçoit le Prix Nobel. 3 ans plus tard, Pierre meurt, renversé accidentellement par une voiture à cheval.

Marie Curie souffre d’une trop grande exposition aux éléments radioactifs qu’elle étudie depuis 1898, notamment au niveau des yeux et des oreilles. Elle en mourra en 1934 en laissant ses 2 enfants et ses travaux derrière elle.

Uranium.jpg

On peut donc dire concrètement que Marie Curie a été la première à trouver des propriétés magnétiques et nucléaires aux métaux et donc avoir aidé a construire l’échelle de Bq ( en hommage à Bequerelle).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s