La réserve mondiale de semences du Svalbard


La Réserve mondiale de semences du Svalbard est une chambre forte souterraine située sur l’île norvégienne du Spitzberg, destinée à conserver dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète afin de préserver la diversité génétique.

Creusée à plus de 120 mètres de profondeur près de la petite ville de Longyearbyen à environ 1 100 km du pole Nord, et inaugurée en 2008, la « banque des graines » est financée par divers pays et fonds privés, et gérée par un accord tripartite entre le gouvernement norvégien, l’organisation internationale « Global Crop Diversity Trust » et la banque génétique nordique.

L’origine du projet remonte à 1984, lorsque la banque génétique nordique a commencé à stocker des germes de plantes de Scandinavie, dans une mine de charbon abandonnée.  Au fil des années, plus de 10 000 échantillons de 300 espèces différentes ont ainsi été stockés, auxquels se sont rajoutés des échantillons d’Afrique du Sud et d’autres pays qui ont rallié le projet au fur et à mesure.

Avec l’avènement de la génétique et de l’écologie au début des années 2000, de nombreuses banques de germes et de semences ont vu le jour en parallèle de ce premier projet (il en existe plus de 1700 actuellement). Néanmoins, la plupart d’entre elles sont vulnérables, exposées non seulement à des catastrophes naturelles et des guerres, mais aussi à des catastrophes évitables telles que le manque de financement ou une gestion médiocre. Une chose aussi banale qu’un congélateur qui fonctionne mal peut détruire une collection entière de semences. Et la perte d’une variété de cultures est aussi irréversible que l’extinction d’un dinosaure, d’un animal ou de toute autre forme de vie.

L’idée de créer une réserve mondiale de semences qui puisse servir de site de stockage de sauvegarde est donc apparue comme une évidence.

banque des graines.JPG

Le nouveau site a été choisi parce que le climat et la géologie du Spitzberg se prêtent parfaitement à un tel projet de conservation : propriétés d’isolation incomparables, zone géologique stable, localisation lointaine, pergélisol permettant une congélation naturelle..

 Un couloir de 100 mètres de long aboutit sur 3 salles de 27 m de long sur 9,5 m de large, totalisant près de 1 500 m3 de volume de stockage. Plusieurs systèmes de sécurité garantissent l’intégrité du bâtiment. Les graines sont conservées entre −20 et −30 degrés Celsius, et conditionnées dans des paquets spéciaux à quatre plis et scellés à chaud afin d’éviter les moisissures. Il n’y a pas de personnel permanent sur le site.

Avant la construction, une étude de faisabilité a démontré que la chambre forte pourrait préserver les graines de la plupart des cultures alimentaires pendant des centaines d’années. Certaines graines, dont celles de cultures importantes, pourraient même survivre plus longtemps, sans doute des milliers d’années.

Actuellement la réserve possède plus de 830 000 échantillons.

On estime qu’environ 1,5 million de variétés différentes de graines de culture agricole existent dans le monde. La diversité et le nombre de graines stockées au Spitzberg dépendent du nombre de pays qui participent au projet. Mais les infrastructures ont une capacité de conserver 4,5 millions de graines.

La mission du Svalbard Global Seed Vault est de fournir une protection contre les pertes accidentelles de variétés dans les banques génétiques traditionnelles.

Alors que les médias ont mis l’accent sur son utilité en cas d’accident ou de catastrophe régionale ou mondiale, elle sera certainement plus probablement mise à contribution en cas de perte sur une banque génétique locale, due à une mauvaise gestion, un accident, une défaillance des équipements, une perte de financement ou une catastrophe naturelle.

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cornélia dit :

    Bonjour, je viens de publier un article sur le Spitzberg sur mon blog et je me suis permise de mettre un lien vers votre article.
    https://demoisellesderochefort.wordpress.com/2017/09/14/soleil-de-minuit-au-spitzberg-norvege/

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Cornelia, ca me fait plaisir, ce blog est fait pour le partage 😀
      Merci également pour toutes vos précisions sur la ville de Longyearbyen. Vous semblez bien connaître ce pays. Vous habitez là-bas ?

      J'aime

      1. Cornélia dit :

        J’y ai juste passé des vacances et m’étais donc renseignée. C’est une très belle destination.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s