Pourquoi sourire est-il bon à la santé ?


Sourire est d’abord un mécanisme cérébral. Selon les scientifiques, tout commence par une excitation de la partie antérieure de notre hypothalamus, glande située à la base du cerveau. Telle une onde, elle transmet un influx nerveux au système limbique, siège des émotions. Le tonus musculaire se relâche, les réactions faciales de contentement apparaissent (une excitation de la partie postérieure de l’hypothalamus entraîne des réactions de mécontentement).

Le sourire est un langage. Il n’apparait d’ailleurs pas à la naissance, mais au cours du 3ème mois. Complexe, il révèle ce que nous sommes et a un réel impact sur notre perception du monde.

Un sourire en appelle un autre

Sourire aide à avoir une perception plus positive de la vie. Une expérience menée par l’University of London atteste que lorsque nous sourions notre cerveau visualise des personnes heureuses un peu partout, interprétant même des expressions faciales qui en réalité sont neutres comme joyeuses. Comme dit le proverbe : «souris à la vie, et la vie te sourira».

Baisse de la tension artérielle

Une étude menée par une équipe de l’Université du Maryland à Baltimore aux États-Unis a révélé que rire 10-15 minutes par jour est un excellent antidote aux maladies cardiovasculaires. Ses effets salutaires incluent en effet la dilatation des vaisseaux sanguins, générant une augmentation de 22% de la pression sanguine. Dans la pratique, expliquent les chercheurs, il s’agit du même résultat obtenu par une activité physique d’intensité modérée, comme par exemple monter à pied les escaliers de 3 ou 4 étages.

Un élixir de jouvence

Le sourire, et dans une plus grande mesure le rire, sont la manière la plus naturelle de détendre les muscles faciaux, dont les tensions excessives sont responsables de l’apparition des rides. Avec un visage solaire, nous apparaissons donc plus sympathiques et il nous apporte aussi un aspect plus jeune.

La thérapie de la bonne humeur

La littérature scientifique est unanime: le sourire est également une «médecine» exceptionnelle. Lorsque nous sourions nous stimulons notre cerveau dans la production à des doses élevées d’endorphine, dont la fonction analgésique réduit la perception de la douleur. Simultanément, les niveaux de sérotonine, un neurotransmetteur générant la bonne humeur et combattant le stress, augmentent dans l’organisme.

Une gymnastique pour maigrir

Du sourire au rire il n’y a qu’un pas et il est très bénéfique pour la balance. En effet, une étude publiée sur l’International Journal of Obesity suggère que rire 15 minutes par jour brûle une quantité de calories suffisante pour parvenir à perdre 2 kilos par an. Il s’agit donc d’une stratégie ludique qui accompagne les bénéfices de l’exercice physique d’un régime équilibré.

« Nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir. »

Proverbe chinois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s