Pourquoi a-t-on le vertige ?


Certaines personnes ont le vertige. Si elles s’élèvent un peu trop, en haut d’un immeuble par exemple, elles se retrouvent pétrifiées. D’autres vont le ressentir dans un avion, d’autres encore par le simple fait de grimper sur un escabeau.

Ces personnes ont l’impression de tomber, de perdre leur équilibre : les jambes tremblent, elles ressentent des sueurs, des nausées, et un sentiment de panique…

Pourquoi a-t-on le vertige ? Pourquoi certaines personnes y sont sensibles, et quelle est la cause de ce mal-être ?

Le vertige est une sensation liée aux mouvements du corps dans l’espace.

L’organe responsable de notre équilibre se situe au niveau de nos oreilles. À l’intérieur, on y trouve trois minuscules tubes en demi-cercle remplis de liquide, tapissés de cils microscopiques. C’est ce que l’on appelle l’oreille interne, ou système vestibulaire. Chaque fois que nous bougeons, le liquide oscille, s’agite, et les cils ondulent. Le cerveau reçoit de ces cils des informations qu’il utilise pour le contrôle de l’équilibre.

Dans la vie quotidienne, cet organe perçoit des mouvements qui sont associés à ce que voient vos yeux. Mais quand on est en hauteur, le cerveau reçoit une image statique (le vide), alors qu’il continue de percevoir des mouvements par l’oreille interne. Il peut avoir du mal à gérer cette contradiction d’influx nerveux, et provoquer, selon les individus, ces sensations de vertiges.

On a vu que les personnes souffrant de vertige le sont essentiellement quand elles se trouvent en hauteur. Mais elles peuvent aussi être sujettes au vertige quand elles se trouvent en mer sur un bateau, c’est ce qui est communément appelé le « mal de mer« .

On peut donc naitre avec le vertige, mais aussi le développer : les capacités d’adaptation du corps à ces perturbations de l’environnement varient d’un individu à l’autre et changent avec le temps. C’est la raison pour laquelle certains ne développeront jamais de sensation de vertige et que d’autres y seront sujets arrivés à l’âge adulte, voire plus tard.

En revanche, il ne faut pas confondre le vertige et la peur du vide, appelée Acrophobie.

La peur du vide est, elle, une vraie phobie. Elle peut se déclencher à la simple pensée de se retrouver en hauteur. Elle peut venir d’un traumatisme ancien (enfant, vous avez failli tomber dans le vide lors d’une balade en montagne) ou bien être liée à ce déséquilibre entre sensations provenant de la vue et de l’oreille interne. En effet, si vous avez expérimenté plusieurs fois cette désagréable impression de vertige sur un escabeau, vous finirez par avoir peur de toutes les situations où vous vous trouverez en hauteur.

vertige3

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Aphadolie dit :

    Excellente publication.

    Merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s