Pourquoi les animaux ont-ils une queue ?


La plupart des animaux ont une queue. La queue est le prolongement de la colonne vertébrale, et est généralement composée de vertèbres plus ou moins mobiles. Malgré tout certains animaux n’en possèdent pas, comme l’homme, le gorille ou encore certains mammifères marins.

A quoi sert vraiment cette queue et pourquoi certains n’en ont pas ?

paon-faisant-la-roue

Chez certaines espèces la queue est préhensible et permet de s’accrocher aux branches pour aider aux déplacements (chez certains singes et certains geckos).

Chez d’autres espèces la queue participe à l’équilibre du corps (les félins et les kangourous par exemple) ou à la motricité (chez les crocodiles et les poissons).

Le chat et le chien utilisent leur queue pour exprimer leurs réactions de plaisir, de colère ou de crainte. Un chien qui se met la queue entre les jambes est vaincu et fait signe de soumission.

Les iguanes et les varans l’utilisent pour se défendre (à la manière d’un fouet), mais aussi pour grimper et nager.

Quant aux oiseaux, la queue est constituée par les plumes rectrices qui aident à se mouvoir en vol. De plus chez les oiseaux, la queue est un ornement de séduction sexuelle comme chez le paon et chez d’autres espèces.

Enfin, on observe chez les grands mammifères (cheval, girafe, lion…) une fonction de chasse-insectes.

hippocampe

Chez les vertébrés qui en sont dépourvus, la perte de la queue est en partie liée à un transfert d’équilibre vers les pieds et les mains.

Cela touche essentiellement les hominidés (gorilles, grands primates) et l’homme.

La queue de l’homme a disparu à la naissance, malgré le fait qu’elle commence à pousser chez l’embryon dans le ventre de la mère. Elle fait alors environ un sixième de sa taille et est située à l’extrémité de la colonne vertébrale au niveau du coccyx. Pendant le développement de l’embryon en foetus, la queue se résorbe dans le corps en croissance.

Le coccyx est donc le reste d’une queue que possédaient nos ancêtres ! Mais avec le temps et l’évolution de l’homme qui a marché sur ses deux jambes, cet appendice s’est amoindri car il a perdu ses fonctions.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s