Le saviez-vous ? les clans écossais


 

Les clans écossais ont bâti l’histoire de l’Ecosse, et sont très représentatifs de la société celte qui en est l’origine. Jusqu’à la bataille de Culloden en 1746, le clan a constitué la structure fondamentale de la société écossaise.

Le mot « clan » (gaélique « clann », qui est le même mot que le latin « planta ») signifie «rejetons, bourgeons, enfants, famille». Le clan fut d’abord une famille avec le père pour chef. Son fils lui succédait ; de là vinrent les noms de familles, commençant par « Mac« , qui signifie « fils ».

Puis les liens parentaux se sont desserrés, et le terme eut une signification beaucoup plus large : appartenaient au clan tous ceux qui reconnaissaient l’autorité de son chef. Le statut de chef de clan ne se transmettait plus de père en fils, mais par un vote des anciens.

Tous les membres du clan portaient le même nom, celui de l’ancêtre commun qui suivait le préfixe Mac. Ainsi les clans MacDonald, MacDougall, MacLeod, Maclean, Mackintosh, Mackinnon, MacKenzie et MacGregor…

Mais d’autres noms gaéliques existaient aussi, comme Cameron (qui signifie «nez tordu») ou Campbell (qui signifie « bouche tordue » ou « désabusée »).

Chaque clan possédait sa propre histoire et ses propres caractéristiques.

Chaque clan est associé à un tartan, des couleurs et un dessin exclusif sur les vêtements traditionnels. A l’origine, les tissus avaient un dessin très simple à deux ou trois couleurs. Les teintures étaient obtenues à partir de plantes ou de racines. Par la suite, l’apparition des couleurs chimiques ont permis des dessins plus élaborés et plus variés.

Les clans sont associés par ailleurs à une devise (par exemple, la devise du clan MacDonald est « Sur la mer et dans les terres »), et un insigne végétal, à sens souvent magique, porté sur une pique ou au bonnet (tous les MacDonalds portaient la bruyère).

Le clan se caractérise enfin par la possession collective d’un territoire administré par le chef de clan au bénéfice de tous les membres.

Les chefs et leurs officiers (appelés « tacksmen ») se chargeaient de la redistribution annuelle des terres, ceux qui avaient occupé la parcelle pendant trois générations étant des occupants privilégiés.

Mais recevoir la protection de l’un des chefs de clan n’était pas gratuit. Il fallait être prêt à travailler à la ferme ou à prendre les armes pour lui. On devait lui verser également une contribution en nature, et les chefs étaient de fait, souvent excessivement riches.

Ceux qui naissaient en dehors de ces clans pouvaient rejoindre leurs rangs, en leur prêtant allégeance, et adoptaient ainsi d’office le nom qui y était associé.

La cohérence de ce modèle faisait passer l’intérêt collectif que représentait le clan avant l’individualité de ses membres : un membre d’un clan pouvait, pour un délit, être jugé à la place d’un autre.

Entre les clans, les guerres étaient fréquentes et leur puissance parfois gênait les rois qui, à maintes reprises, tentèrent de réduire leur influence.

Les clans ont disparu au XVIII ème siècle, sous l’influence des anglais qui ont pris le contrôle de l’Ecosse.

En 1707, des guerres sanglantes entre les anglais et les écossais ont abouti à la signature du Traité d’union créant le Royaume-Uni de Grande-Bretagne. Le port du kilt et la pratique de la cornemuse sont alors interdits.

La défaite de la rébellion jacobite à la bataille de Culloden en 1746 brise définitivement le système clanique écossais, en imposant l’Acte sur les Juridictions héréditaires qui met fin à l’autorité féodale des chefs.

Dépossédés de leurs terres et dispersés par la répression des Anglais, nombre de membres de clans émigrent en Amérique.

De nos jours, 2 siècles et demi après sa disparition, le système clanique n’est pas tout à fait mort : créé en 1950, le Council of Scottish Chiefs, rassemble aujourd’hui les 147 chefs de clans traditionnels écossais, et se réunit sous la présidence du chef du clan Mc Gregor. Le but de ce conseil est de faire perpétrer les traditions écossaises et le formidable réseau constitué autour de ce système de société.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s