Zealandia, le septième continent immergé


On pensait que la Terre ne comptait que 6 continents. Mais une récente étude de géologues australiens, néozélandais et calédoniens explique qu’un septième continent était dissimulé depuis des millions d’années…

Appelé « Zealandia » ou surnommé « le continent caché de la Terre », ce septième continent se trouve au sud ouest de l’océan Pacifique, au large de l’Australie, et intègre la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie.

La quasi-totalité de sa surface est immergée (à 94%), excepté son point culminant qui serait le Mont Aoraki (3.724 m) en Nouvelle-Zélande.


Dans un article publié en février 2017 dans la revue « The Geographical Society of America« , les scientifiques disent avoir aperçu cette région géologique indivisible mesurant environ cinq millions de km2, soit l’équivalent des deux tiers de l’Australie, en étudiant de nouvelles images satellites des fonds marins.

Cette terre possède les quatre critères qui font d’elle un continent : un niveau au-dessus de la mer (le Mont Aoraki), une composition géologique qui présente des caractéristiques continentales, la structure de sa croûte terrestre bien plus épaisse que celle des fonds marins, et la séparation tectonique et spatiale avec les autres continents.

Ce n’est pas la première fois que cette terre inconnue est révélée.
James Cook le grand explorateur avait prédit qu’une Terra Australis devait exister au sud de l’Australie, qu’il a été le premier à cartographier au XVIII eme siècle. En 1995, un géophysicien de l’université de Californie du nom de Bruce Luyendick, évoquait « une collection de croûtes submergées qui rompirent il y a de ça 200 millions d’années avec une région du Gondwana, un supercontinent ».
Mais aucune preuve n’avait été apportée jusque-là.


Mais comment un continent d’une telle taille a-t-il pu disparaître sous les eaux ?

Il faut savoir tout d’abord que la composition et l’épaisseur de la croûte terrestre au niveau des plaques continentales et océaniques ne sont pas les mêmes. La croûte continentale a une épaisseur de 35 km en moyenne, mais elle peut atteindre 100 km sous certaines montagnes. Elle est constituée essentiellement de roches granitiques et sédimentaires. La croûte océanique quant à elle est épaisse de 7 km en moyenne et est composée de basalte, matériau plus dense que celui de la plaque continentale. Si bien que du fait des mouvements de la tectonique des plaques, elle peut s’enfoncer dans le manteau sur lequel elle flotte, par exemple à l’occasion d’une collision avec un continent comme on peut le voir au niveau de la cordillère des Andes.
Une partie de cette plaque peut aussi glisser au-dessus d’un continent, ce qui conduit à la formation de complexes comme ceux d’Oman et de la Nouvelle-Calédonie.


Les continents d’habitude sont trop légers et trop épais pour plonger dans le manteau et y disparaitre. Mais dans le cas de Zealandia, sa croûte continentale est plus fine que celle des autres continents. En l’occurrence, son épaisseur est généralement comprise entre 25 et 10 km, ce qui fait que la majeure partie de ce continent se trouve entre 1.000 et 3.000 m sous la surface du Pacifique. C’est parce qu’il flotte sur les roches du manteau plus dense que cette plus faible épaisseur l’a conduit à s’enfoncer par rapport aux autres continents, et ceci il y aurait environ 80 millions d’années.

Depuis cette découverte, les recherches s’accélèrent sur Zealandia. Depuis le début du mois d’août 2017, des dragages et des forages océaniques sont effectués. Cela devrait permettre aux géologues d’en savoir plus sur cette terre inconnue, et de comprendre également comment sont sortis des eaux la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande, dans une région qui jusque-là n’a pas été vraiment étudiée.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s