Oumuamua, notre visiteur interstellaire


Le curieux objet de 400 m de longueur repéré le 19 octobre dernier par le télescope Pan-STARRS 1 installé à Hawaï, au doux nom de Oumuamua (mot hawaïen désignant « messager venu de loin »), ne serait en fait pas un simple astéroïde passant dans notre système solaire.

En effet, des observations plus poussées réalisées depuis ces deux derniers mois, montrent que cet étrange corps céleste serait protégé par un manteau fait de matière organique remplie de carbone, d’au moins 50 centimètres d’épaisseur, qui cacherait un contenu riche en eau.

Il serait donc en fait une comète à la peau desséchée par des centaines de milliards d’années de voyage, date à laquelle il pourrait avoir été éjecté de son étoile hôte lors d’évènements chaotiques. Sa couleur rouge-foncé semblerait confirmer ce point.

« Ce manteau isolant pourrait avoir été formé par des réactions entre la surface originelle de l’objet, faite d’un matériau riche en glace et en carbone, et le bombardement par des rayons cosmiques pendant des millions ou des milliards d’années », déclare Alan Fitzsimmons, de l’Université Queen’s de Belfast.

oumuamua2.PNG

Les comètes sont en effet assez différentes des astéroïdes : elles se composent de glace, de matériaux organiques et de roches, tandis que les astéroïdes sont constitués de roche ou de métaux. En conséquent, lorsque les comètes se rapprochent du soleil, leurs glaces fondent et se transforment en gaz, le mélange de gaz et de poussières éjecté formant la « chevelure » de la comète, très visible par un oeil averti.

Or Oumuamua, grâce à la protection de sa couche épaisse, n’a pas subi le changement physique lors de son passage sous les rayons solaires, et donc n’a montré aucune transformation. C’est ce qui avait induit en erreur les scientifiques qui l’avaient qualifié au départ « d’astéroïde ».

Cette découverte est primordiale : On sait que Oumuamua ne provient pas de notre système solaire, car il ne ressemble à aucune autre forme naturelle parmi les quelque 750.000 astéroïdes et comètes observés jusqu’à présent dans notre Système solaire.

Cela laisse donc imaginer que les systèmes planétaires des autres étoiles ressembleraient au nôtre, avec des planètes contenant de l’eau…

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Un petit complément à votre superbe article

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, super vidéo qui m’a appris plein de choses nouvelles sur la comète ! Je ne connaissais pas ce site Astrogeek…
      Bonnes fêtes et à bientôt

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s