Grands mystères : les cercles de Brodgar


Les cercles de Brodgar font partie de ce que l’on nomme les « henges » (comme Stonehenge, voir mon récent article). Les « henges » sont des constructions mégalithiques que l’on retrouve principalement sur les îles Britanniques. Elles sont datées d’environ 5000 ans. Elles se composent généralement d’un monticule de terre de forme circulaire ou ovale, entouré d’un fossé, avec une ou deux entrées et des des pierres levées en forme de cercles en son milieu.

Brodgar est un cercle qui comptait à l’origine 60 pierres levées (une pierre tous les 6°). Il n’en reste à ce jour que 27.

Ces pierres proviennent très certainement d’une carrière qui se situe sur une colline au nord de Skara Brae, nommée Vestra Fiold. On a retrouvé sur place des pierres ayant exactement la forme de celles des cercles, avec peu d’épaisseur et des angles caractéristiques, ayant aussi plus de 5 mètres de long.

Jusqu’en 1840, le cercle de Brodgar était connu sous le nom de « temple du soleil« . Le site était-il un observatoire astronomique, comme Stonehenge? Ou bien un lieu de commémoration des morts ? Les archéologues penchent pour la seconde hypothèse.

cercle de Brodgar6

Ces cercles sont situés dans les Orcades, un groupe d’îles situées à 15km de la cote écossaise. Les îles saintes des Orcades se sont appelées « l’Égypte du nord », en raison de l’abondance des sites pré-chrétiens, puis monastiques du début de l’ère.

Le cercle de Brodgar est posé sur un isthme, un bande de terre étroite entre 2 lochs, le lac d’eau salée de Stenness et le lac d’eau douce de Harray, confortant l’idée que l’endroit était un énorme complexe préhistorique. Les petites collines tout autour créent un amphithéâtre naturel​. Les archéologues travaillant sur le site ont découvert la plus riche collection d’art néolithique jamais mise au jour en Grande-Bretagne.

Il semblerait également que les alignements des sites préhistoriques des Orcades soient reliés à d’autres emplacements sacrés : Sur un axe Nord/Est on trouve Crosskirk et Papa Westray, Brodgar, Tobermory puis Iona. Sur un axe Nord/Ouest, Bookan, Brodgar, Stenness, et en regardant une image satellite, la pyramide de Guizeh.

Par son ensemble de sites cérémoniels, funéraires et domestiques, le cœur néolithique des Orcades dont font partie les Cercles de Brodgar, apporte un témoignage unique sur une tradition culturelle indigène majeure qui a fleuri entre 5000 et 4000 av. J.-C.

cercle de Brodgar1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s