Pourquoi certaines chansons nous restent dans la tête ?


Certaines chansons nous rentrent dans la tête et ne veulent plus en sortir. Selon les estimations, 90 % d’entre nous avons au moins une fois par semaine une chanson qui tourne en boucle dans la tête. On appelle cela les « vers d’oreille » (earworms), qui prennent souvent un caractère obsédant et qui devient pénible à la longue. Pourquoi est-il si difficile de s’en débarrasser ?

Ce phénomène est du à la concordance de nombreux facteurs.

Déjà, certaines chansons sont plus obsédantes que d’autres. Une étude faite en 2015 en Grande-Bretagne a permis d’établir une sorte de top 10 des chansons les plus obsédantes. Parmi celles-ci : Alejandro de Lady Gaga, Moves Like Jagger, de Maroon 5, Sorry de Justin Bieber, Work de Rihanna ou encore Bohemian Rhapsody de Queen.

En comparant la structure de ces différentes mélodies entre elles et avec d’autres morceaux, les chercheurs ont pu mettre en évidence certaines similitudes : un tempo rapide, une forme mélodique peu originale et facile à retenir, et surtout des intervalles inhabituels avec une alternance entre des contours mélodiques génériques et des airs plus surprenants.

Par ailleurs, les études révèlent que ces airs nous viennent à l’esprit lorsque nous avons une activité rythmée, comme un footing ou le brossage de dents. Ces activités nous imposent un tempo naturel, qui tend à faire surgir des musiques rapides dans notre tête.

Rentrent également en jeu des facteurs externes comme la fréquence des passages à la radio, son histoire personnelle, le contexte dans lequel la chanson est diffusée…

Mais il semble que le phénomène des vers d’oreille soit plus fort pour certaines personnes que d’autres, indiquant que la sensation procurée est aussi un des critères importants. La musique, entendue ou imaginée, fait secréter plusieurs substances dans notre corps : la dopamine liée au plaisir, la sérotonine qu’on trouve dans les antidépresseurs et l’endorphine qui donne des frissons. Elle agit donc comme une drogue pour celui qui l’entend, et qui va la « rechercher » ensuite, pour se faire du bien à sa guise.

Enfin, les chercheurs travaillent encore sur la composition du cerveau, étudiant le volume de matière grise dans certaines parties de notre cerveau, qui semblerait un critère déterminant dans ce phénomène.

Ces études sont importantes, car au delà des vers d’oreille, elles pourraient permettre de mieux comprendre le fonctionnement de certaines structures cérébrales, notamment celles impliquées dans les perceptions, la mémoire, les pensées spontanées ou encore les émotions.

Et si vous avez une chanson coincée dans votre tête, voici quelques trucs pour vous en débarrasser :

  • l’écouter réellement en entier, car dans la plupart des cas, on a une chanson coincée dans la tête parce qu’on ne se souvient pas de sa fin,
  • écouter une autre chanson, avec un rythme différent,
  • ou essayer d’occuper son cerveau différemment !

(Je sais, facile à dire ! ;-))

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Gabi dit :

    Ca m’arrive extremement souvent et c’est très désagréable

    J'aime

    1. Oui, surtout quand la chanson n’est pas terrible ! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Doublesix dit :

    Ah que serions-nous sans musique ! Toujours une chanson en tête et parfois ça vire à la radio que je ne parviens pas à éteindre….dans mon cerveau 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est sûr, il vaut mieux avoir une musique dans la tête que pas du tout !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s