Série GAFA : Facebook, le géant des réseaux sociaux


La nouvelle série que je vous propose est sur les GAFA et autres géants d’Internet. J’avais fait un article l’an dernier sur Google. Je vais vous parler aujourd’hui de Facebook, le « F » de GAFA créé en 2003 par Mark Zuckerberg, le réseau social le plus utilisé au monde.

C’est en 2003 que vint l’idée à Mark Zuckerberg, alors étudiant à Harvard, de créer un site pour animer la vie étudiante du campus. Mark Zuckerberg est un étudiant surdoué qui se passionne pour l’informatique dès son plus jeune âge. Chez lui, il a déjà créé un réseau, the Zucknet, pour relier les ordinateurs de la maison à celui du cabinet de son père. Toute la famille peut ainsi communiquer via des messageries instantanées. Microsoft et AOL lui ont proposé de l’engager, mais le jeune prodige a préféré entrer à Harvard pour y suivre des études de psychologie et d’informatique.

A ses débuts, Facebook s’appelle Facemash et son principe est simple : mettre côte à côte les photos de 2 étudiants de l’université et demander de voter pour le plus sexy des deux. Pour alimenter la base de données, Zuckerberg n’hésite pas à utiliser les photos des trombinoscopes (qui s’appellent « facebooks » en anglais) en ligne des étudiants de l’université.

Le site, dont la fréquentation explose en quelques heures, est aussitôt fermé par l’administration de Harvard. Mark Zuckerberg, réalisant le potentiel de son idée, décide de continuer à développer son site et lance un an plus tard (le 2 février 2004) avec l’aide de Dustin Moskovitz, Eduardo Saverin, Chris Hughes et Andrew McCollum, un trombinoscope amélioré baptisé « The Facebook« .

fb fondateurs

L’inscription sur invitation est limitée aux étudiants de Harvard mais le succès est immédiat. En moins d’un mois, plus de la moitié des étudiants du premier cycle de l’université sont inscrits. The Facebook s’élargit rapidement aux universités les plus prestigieuses des États-Unis, puis au Canada.

Deux ans plus tard, après s’être ouvert aux lycées et aux employés de plusieurs sociétés dont Microsoft et Apple, The Facebook devient Facebook et s’ouvre à toutes les personnes âgées d’au moins 13 ans.

fb premiere application
Première application de Facebook à Harvard

C’est la consécration : les internautes sont tout de suite conquis par ce nouveau réseau social, oubliant rapidement Myspace, le réseau en vogue à l’époque. Ce succès de Mark Zuckerberg et de Facebook est pourtant entaché par de nombreux procès. D’anciens camarades d’université de Zuckerberg l’attaquent en justice pour les avoir évincés du projet qu’ils ont co-créé. Facebook est alors obligé de leur verser 65 millions de dollars en guise de compensation.

En février 2009, le fameux Like est lancé. Il révolutionnera le monde.

En 2010, le site a déjà 500 millions de membres. Il entre en bourse le vendredi 18 mai 2012 et le lendemain, Mark Zuckerberg épouse sa compagne avec laquelle il était à Harvard depuis 2003, Priscilla Chan. Cette même année, la société est déjà évaluée à 100 milliards de dollars.

Un mois plus tard, Zuckerberg pose un milliard de dollars sur la table pour racheter Instagram. La technologie de cette application l’intéresse peu, ce qu’il achète surtout, c’est l’énorme base d’utilisateurs d’Instagram, à savoir un milliard par mois. Un an plus tard, c’est au tour de Snapchat d’être dans la ligne de mire. Mais sans succès, malgré la somme colossale proposée (3 milliards de dollars). En 2014, la croissance continue avec le rachat de la messagerie mobile WhatsApp. On parle alors d’une transaction à 22 milliards de dollars alors que l’application concernée ne gagne pas un centime ! Mais Zuckerberg le sait : c’est la donnée qui est importante, pas le reste…

C’est cette stratégie qui va mettre à mal Facebook en avril 2018 : le Sénat reproche à son fondateur d’avoir vendu des données ayant profité à l’élection de Donald Trump. Zuckerberg est alors entendu par le Congrès américain, puis la Commission européenne. Il y reconnaît que Facebook a sciemment recueilli d’importants volumes de données personnelles sur ses utilisateurs, y compris à l’extérieur de son réseau social, et a permis à des sociétés tierces comme Cambridge Analytica d’accéder à ces informations.

fb zucherberg deavnt le congrès américain
Mark Zuckerberg entendu en 2018 par le Congrès américain

Le numéro Un mondial des réseaux sociaux a en effet construit un véritable empire financier grâce à l’affichage de publications commerciales ciblées en fonction des goûts des internautes. En 2017, la société enregistre ainsi un chiffre d’affaires de plus de 40 milliards de dollars, porté principalement par la publicité mobile.

Cette croissance porte la valorisation de Facebook en bourse à plus de 450 milliards de dollars en juillet 2018. Elle fait aussi de Mark Zuckerberg l’un des hommes les plus riches du monde à seulement 34 ans, avec une fortune personnelle estimée à 51 milliards de dollars.

S’il a longtemps semblé gêné en public et qu’on le dit « taiseux », Mark Zuckerberg a tout de même appris au fil des années à assumer son statut de personnalité publique, notamment grâce à son épouse Priscilla. En 2018, ils ont annoncé  la création d’une entreprise à vocation philanthropique, la Chan Zuckerberg Initiative, à laquelle ils promettent de donner progressivement 99% de leur fortune personnelle.  Mark Zuckerberg essaie ainsi de suivre les traces de son modèle de toujours, Bill Gates.

Quelques anecdotes et faits remarquables sur Facebook :

  • Mark Zuckerberg étant daltonien, la couleur bleue est celle qu’il voit le mieux. D’où la couleur du site et du logo.
  • 4 mois après son lancement, un investisseur a offert 10 millions de dollars à Mark Zuckerberg pour acheter le site. Le jeune créateur a refusé de devenir millionnaire. Il a bien fait, il est maintenant milliardaire !
  • Il a reçu ensuite d’autres offres d’achat aux montants mirobolants. La plus haute est celle du PDG de Microsoft qui lui a proposé 15 milliards de dollars. Sans suite également…
  • Facebook est maintenant disponible en 70 langues, dont certaines amusantes ou inventées. On peut aussi « facebooker » en latin !
FB siège social.JPG
Le siège social de Facebook dans la Silicon Valley

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s