Des champs de spiruline sur les toits de Bangkok


Le toit de l’hôtel Novotel à Bangkok est devenu il y a 2 ans, un champ de spiruline. Saumil Shah, le fondateur d’Energaïa, possède plusieurs cultures urbaines de ce « super aliment » en plein cœur de Bangkok.

La spiruline (arthrospira platenis pour utiliser un nom plus scientifique) est une algue bleue-verte spiralée qui existe depuis 3 milliards d’années sur Terre. Il en existe près de 1 500 espèces, dont 36 sont comestibles. A l’état naturel, elle vit dans des eaux peu salées, très alcalines et très fortement minéralisées, comme les lacs de cratères de volcans ou des lacs salés.

Elle a été rapportée en Europe au XVIème siècle, après que Bernal Diaz Del Castillo découvrit lors de sa croisade au Mexique, ce que les Incas appelaient le «tecuitlatl», un gâteau élaboré à base de spiruline et très prisé de la population. D’abord cultivée principalement en Californie et à Hawaï, la spiruline est maintenant produite de façon contrôlée dans des grandes « fermes » partout dans le monde où le climat le permet : Chili, Chine, Cuba, Inde, Togo, Vietnam, Grèce (en serres géothermiques), etc… Faible en calorie, elle contient une grande quantité de protéines, d’antioxydants et d’acide gamma-linolénique (issu de la famille des oméga-6). Les recherches mettent en avant ses propriétés antioxydantes, antidiabétiques et immunostimulantes.

Comme la spiruline est très riche en nutriments, qu’elle se développe rapidement et qu’elle peut être produite localement, elle est utilisée dans de nombreux pays pour combattre la malnutrition. Au Tchad, certaines peuplades du Sahara récoltent depuis très longtemps une substance semblable, le dihé, qui est notamment consommée par les femmes enceintes et durant les périodes de pénurie alimentaire. La Nasa en a fait aussi sa base de nutriments pour ses astronautes en mission.

La spiruline est une plante prolifique qui peut pousser quasiment partout en zone tropicale : elle ne nécessite que d’un peu d’eau, d’une température supérieure à 30 degrés et d’un fertilisant. Sur les toits de Bangkok, elle est cultivée dans de grands barils d’eau potable, couverts et en circuit fermé, où l’air est constamment filtré. Dès qu’elle est récoltée, l’algue est transportée dans un laboratoire où elle est rincée puis essorée dans une machine à laver spécialement modifiée. Elle doit ensuite être tassée à la main dans des bocaux, aucune machine n’étant capable pour l’instant de travailler la substance gluante et épaisse.

La pureté de la spiruline thaï permet de nombreuses applications : dermatologie, complément alimentaire et farine. Elle est utilisée dans les produits alimentaires de base comme les nouilles, le chocolat, les glaces, les boissons… à hauteur de 15% parfois dans un seul produit. Son seul inconvénient est qu’elle rend tous les aliments verts.

On estime que 70% de la population mondiale vivra dans un environnement urbain dans 20 ans. A Bangkok, les espaces vides au sommet des nombreux grattes-ciel sont un endroit idéal pour développer cette algue, cette agriculture urbaine permettant sa livraison aux consommateurs en seulement quelques heures. Par ailleurs, grâce à la photosynthèse, sa culture permet d’aider à lutter en ville contre les niveaux élevés du dioxyde de carbone, et donc contre la pollution.

La spiruline existe depuis la nuit des temps, et constitue un bon substitut à des denrées qui vont venir à manquer rapidement sur la planète, comme la viande ou le poisson. Les spécialistes pensent qu’un million de tonnes de cette algue nutritionnelle seront consommées en 2050. Elle devrait donc poursuivre son peuplement sur les toits des villes comme Bangkok, et contribuer à lutter contre la pauvreté dans le monde.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s