Arcosanti, une vision de la ville écologique du futur


Arcosanti est une ville expérimentale fondée en 1970 par l’architecte utopiste Paolo Soleri, au nord de Phénix dans le désert d’Arizona, aux Etats-Unis. Cette ville visionnaire a été construite afin de montrer comment améliorer les conditions urbaines tout en minimisant les effets destructeurs de l’humain sur la planète.

Originaire d’Italie, Paolo Soleri a fait ses études à l’école d’architecture de Frank Lloyd Wright aux Etats-Unis. Dès 1964, afin de diffuser sa vision de l’écologie, il fonde avec sa femme Colly la Cosanti Foundation, une organisation sans but lucratif dédiée à repenser radicalement le rôle de la ville à l’époque contemporaine. À ce moment-là, Soleri fait vivre sa famille grâce à ses revenus d’architecte, ses conférences à l’Université du Texas et sa connaissance de la céramique. C’est à cette période qu’il formule ses théories de l’architecture écologiquement intégrée pour des communautés urbaines, s’affranchissant peu à peu des enseignements de son professeur Frank Lloyd Wright, plus axé sur les maisons et moins sur les villes.

C’est en 1970, alors qu’il vient d’avoir 50 ans, qu’il décide de mettre en application sa vision de planification urbaine en créant un prototype de ville écologique, sur la base de ses travaux. La fondation vient alors d’acquérir 860 acres en Arizona central, et c’est sur l’un de ces terrains que Soleri et une poignée d’étudiants en architecture y posent les premières pierres de leur communauté, en juillet 1970.

Arcosanti Paolo Soleri et les résidents en 1970
Paolo Soleri donnant un cours de céramique en 1970 à Arcosanti

« Le problème auquel je suis confronté est la conception actuelle de villes ne dépassant pas quelques étages, s’étirant dans un étalement lourd et encombrant sur des kilomètres. En conséquence, ils transforment littéralement la terre, transforment des fermes en parcs de stationnement, faisant perdre un temps et une énergie énormes au transport de personnes, de biens et de services sur leurs étendues. Ma solution est l’implosion urbaine plutôt que l’explosion. ”- Paolo Soleri, 1977

Le rêve de Soleri est de construire une ville respectueuse de l’environnement, qui allie architecture et écologie – ce que Soleri appelle l’arcologie. Le nom Arcosanti est une contraction de « arcologie« , et de « cosa » et « anti », qui signifient en italien « avant les choses« .

La conviction de Soleri est que la planification urbaine existante est insoutenable : les villes sont trop grandes et vont à l’encontre des interactions humaines en facilitant l’isolement et le gaspillage. L‘étalement des banlieues en est l’apothéose. Soleri rêve d’une alternative compacte, plus organique, plus sociale et plus adaptée à la manière dont les gens sont censés vivre. À une époque où les villes sont en pleine expansion – routes plus larges, bâtiments plus hauts, réseaux d’égouts plus complexes -, il préconise une contraction. Son but ultime est la connexion : comment relier les gens entre eux ? Comment les relier à leur environnement ?

Arcosanti plan 1
Plan d’Arcosanti

 La pensée était radicale à l’époque, mais elle était également en phase avec le début du mouvement écologiste des années 1960. En fait, Soleri était un défenseur de l’environnement en avance sur son temps, prédisant bon nombre des problèmes d’infrastructure actuels et des pénuries d’énergie qui sévissaient aujourd’hui dans les grandes villes.

La disposition des bâtiments de la nouvelle ville se veut organique et intégrée dans son environnement. Elle se compose de treize bâtiments principaux, comprenant des bureaux, des résidences et des boutiques, un centre pour visiteurs, un café, une boulangerie, un amphithéâtre en plein air, et une piscine communautaire. Les bâtiments sont ronds, faits de dômes en béton et de fenêtres à hublots imposantes. Elle possède également des serres, des jardins et des champs agricoles. Les éléments les plus représentatifs sont ses deux absides en béton à ciel ouvert, l’un abritant la fonderie de cloches et l’autre servant de place publique. Ces amphithéâtres servent aussi de lieu de spectacle en été, dans le concept de polyvalence cher à Soleri.

La ville prône un mode de vie frugal fonctionnant grâce aux ressources naturelles : alimentation à base de produits maraîchers bio, énergie solaire, climatisation naturelle, matériaux de construction provenant du milieu naturel environnant. « Dans une arcologie, l’environnement bâti et les processus vivants des habitants interagissent comme le font les organes, les tissus et les cellules dans un organisme très évolué.« 

Au départ, Arcosanti était conçue pour être une ville pouvant accueillir 50.000 personnes. Cependant, seules 7.000 personnes ont habité la ville au cours des 40 dernières années. En effet, malgré sa vision étonnement moderne, les idées de minimalisme et d’ascétisme de Soleri eurent du mal à convaincre aux États-Unis : elles étaient trop radicales, et aussi trop en avance sur leur temps, à une époque où le pays rentrait dans une phase de forte culture consumériste, construisant à tout va des centres commerciaux géants et des mégapoles…

Aujourd’hui, Arcosanti abrite un peu moins de cent personnes, et seul un fragment de la ville imaginée par Soleri a été construit (à peu près 5%). La construction se poursuit peu à peu, financée essentiellement par la vente des cloches, les dons, et les 50.000 touristes qui visitent la ville chaque année. Une centaine d’étudiants y vivent aujourd’hui de façon permanente, pour suivre les cours dispensés en architecture.

Soleri est décédé en 2013, à l’âge de 92 ans. Il nous a laissé un nombre impressionnant de croquis, de dessins et de modèles en carton pour créer d’autres villes « arcologiques » : Mesa City, une arcologie du désert pour deux millions d’habitants; Novanoah, une arcologie océanique flottante; Asteromo,  une ville dans l’espace; et peut-être le dessin le plus célèbre, Hexahedron, une série de pyramides sur pilotis conçues pour 170.000 personnes.

« Nous ne sommes pas au milieu du paysage, nous faisons partie de lui. » Paolo Soleri, 1971

Pour aller plus loin dans cette visite : https://arcosanti.org/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s