La projection de Mercator ou la métamorphose de la cartographie


En 1569, le cartographe flamand Gerard Mercator (1512–1594) publie une carte du monde d’une grande importance. Sa mappemonde en 18 feuillets, appelée « projection Mercator« , fournit aux navigateurs une vraie description des contours des terres. Celle-ci repose sur la projection de la surface terrestre sur un cylindre tangent à l’équateur – pour ne pas déformer les angles – où les lignes de longitude (les méridiens) sont équidistantes, et les lignes de latitude (les parallèles) s’écartent en s’éloignant de l’Équateur. Grâce à cette innovation, les marins n’ont plus besoin de faire de multiples relevés au compas pour garder le cap : ils peuvent tracer leur itinéraire en ligne droite car chaque ligne de la sphère est un cap constant, ou loxodrome.

Carte Mercator
Projection de Mercator

Cette carte est à l’époque une commande de Charles Quint. En cette période d’exploration des océans, de nombreuses nouvelles terres sont découvertes. Les données fournies par les navigateurs sont parfois contradictoires et constituent un véritable casse-tête pour les cartographes, qui passent plus de temps à deviner qu’à certifier. Mercator, pas sa formation de cosmographie à l’Université de Louvain, et par son extraordinaire rigueur et minutie, réussit en 1541 à réaliser un globe terrestre et un globe céleste plus précis que tous ceux qui existaient à l’époque.

Étant plus lisible pour les marins, la projection de Mercator a pour autant l’inconvénient d’exagérer les dimensions des surfaces au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur. Sur le plan visuel, le Canada et la Russie semblent ainsi occuper environ 25% de la masse terrestre du globe alors qu’en réalité, ils ne représentent que 5%. L’Afrique, l’Asie du Sud et l’Amérique du Sud apparaissent quant à eux beaucoup plus petits que les pays plus éloignés de l’équateur. La principale critique apportée à cette carte est donc qu’elle sur-représente les pays riches occidentaux au détriment des pays pauvres du tiers monde, mettant en évidence leur domination économique et politique…

Malgré ces anomalies, la Projection de Mercator est encore utilisée pour les cartes marines, les mappemondes, la plupart des GPS et même les recueils de géographie à l’école. Mais certains pays commencent à s’en affranchir. En mars 2017, les écoles publiques de la ville de Boston (USA) ont introduit un nouveau standard de planisphères utilisées dans leurs classes : le modèle de Gall-Peters. Cette projection de 1855 de James Gall (reprise par en 1973 par Peters) décrit plus précisément la taille réelle des masses continentales, et ne place plus l’Europe au centre du monde.

carte Gall Peters
Projection de Gall-Peters (en vert) vs celle de Mercator (en noir)

Depuis toujours, de nombreux astronomes ou mathématiciens ont taché de dessiner des représentations du monde les plus précises possibles en essayant de s’affranchir des partis pris, ce qui n’est pas chose facile.

En 1805, le mathématicien et astronome Karl Mollweide crée une projection du même nom qui traduit la précision des angles et de la forme par la précision des proportions. La projection de Mollweide a inspiré de nombreuses autres tentatives visant à créer une carte conviviale à surface égale.

Projetction de Mollweide
Projection de Mollweide

La tentative de John Paul Goode en 1923, connue sous le nom de Goode Homolosine Projection, a poussé ce concept encore plus loin en ajoutant des interruptions à des emplacements stratégiques pour aider à réduire la distorsion des continents. La forme résultante est appelée « carte de peau d’orange ».

Projection Goode's Homolosine
Projection de Goode

Une autre évolution de la cartographie est la carte Dymaxion, inventée par Buckminster Fuller et brevetée en 1946.  La carte Dymaxion n’a pas été créée à des fins purement pratiques, mais sociologiques. Fuller pensait que les humains seraient mieux équipés pour faire face aux défis mondiaux si on leur donnait le moyen de visualiser les continents de la Terre de manière contiguë. Dans cette projection, les continents ne sont plus dans leurs positions habituelles. Cependant, la fidélité spatiale est plus grande que dans les méthodes de projection précédentes. Nous pouvons voir les véritables proportions de l’Afrique, du Nord canadien, de l’Antarctique et d’autres points chauds de distorsion. 

Projection de Dymaxion

La carte la plus précise du monde à ce jour est sans aucun doute la carte AuthaGraph, dessinée par l’architecte japonais Hajime Narukawa. AuthaGraph divise le globe en 96 triangles, les transfère dans un tétraèdre et se déplie dans un rectangle. Le résultat final : les masses continentales et les mers sont plus précisément proportionnées que dans les projections traditionnelles. Dans cette vision, les superficies ainsi que les formes des continents sont conservées. C’est cette logique qui semble avoir été adoptée par l’ONU dans son drapeau officiel de 1947.

 

Carte Autagraph
Projection Authagraph

 

Gérard Mercator a déterminé la représentation du monde telle que nous l’utilisons chaque jour pour apprendre la géographie ou nous déplacer à un endroit. Que ce soit sur les bancs de l’école, sur les téléphones portables ou en voiture, ses travaux sont toujours utilisés aujourd’hui. Malgré la distorsion qu’elle fait de certains continents, et sa vision très impérialiste, la projection de Mercator a façonné la vision du monde de milliards de personnes.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. C’est incroyable comme il a était visionnaire d’autant plus que sa carte est vraiment ressemblante à celles d’aujourd’hui

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, il y a des fois où on se dit qu’on n’a pas inventé grand chose depuis …

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s