Série GAFA(M) : Microsoft, le roi de l’informatique


Comment clore cette saga sur les géants du Web américains sans consacrer mon dernier épisode au premier d’entre eux, Microsoft ? Car les GAFA sont souvent appelées GAFAM, pour honorer le M de Microsoft. De Windows à la Xbox, en passant par Internet Explorer, Skype et LinkedIn, l’histoire du principal éditeur de logiciels au monde regorge d’innovations visionnaires, de coups de génies mais aussi d’opportunités stratégiques manquées…

Bill Gates, alors étudiant à Harvard, n’a que 20 ans en 1975 lorsqu’il crée sa première entreprise. Avec son ami d’enfance Paul Allen, lui même âgé de 22 ans, il développe d’abord un logiciel pour le premier PC américain, l’Altair 8800, qu’il commercialise dans sa société appelée Micro-soft. Son produit est en tous points révolutionnaire : le code de développement du logiciel, en langage de programmation BASIC, est une première mondiale. Sa méthode de commercialisation est également unique, sous forme de licences d’exploitation. C’est un énorme succès dans la communauté des développeurs informatiques, mais la société ne décolle pas : peu de codeurs achètent le logiciel, préférant le pirater !

Bil Gates et Paul Allen.JPG
Paul Allen (à gauche) et Bill Gates (à droite), jeunes créateurs de start-up en 1980

Cette première expérience mitigée amène Bill Gates et Paul Allen à réfléchir à d’autres moyens de distribuer leurs produits. En 1980, ils rachètent un logiciel développé par un éditeur concurrent, le redéveloppent et le renomment (ce sera le fameux « MS-DOS« ), et concluent un accord avec IBM afin de l’installer par défaut sur chacun des ordinateurs personnels de la marque, à raison de 35 dollars par unité. Des millions d’exemplaires seront vendus à partir de 1981. C’est la fortune.

Microsoft premiers salariés.JPG
Les 11 premiers salariés de Microsoft en 1978

Le contrat avec IBM n’étant pas exclusif, au fil des ans Microsoft parvient à imposer son système d’exploitation à presque tous les ordinateurs personnels vendus sur le marché. C’est alors qu’est introduit l’environnement graphique Windows en tant que surcouche du désormais très populaire MS-DOS. Microsoft se développe ensuite autour d’une gamme large de logiciels conçus pour répondre aux besoins des consommateurs et des professionnels. Depuis son siège à Redmond, près de Seattle, l’éditeur se concentre sur la vente de gros volumes de logiciels pratiques et opérationnels.

Première version de Windows.JPG
La première version de Windows : Windows 3.0

La suite bureautique Microsoft Office devient dès lors rapidement l’une des principales sources de revenus de l’entreprise. «Le succès est un enseignant moche. Cela incite les gens intelligents à penser qu’ils ne peuvent pas perdre. »

Microsoft entre au Nasdaq en mars 1986, et atteint très vite l’une des premières places du marché en termes de capitalisation boursière. Un an après, à 31 ans, Bill Gates devient milliardaire. De 198 millions de dollars en 1986, son chiffre d’affaires grimpe à 1 milliard de dollars dès 1990, soit seulement 4 ans après.

evolution logos MS.JPG
Évolution des logos de Microsoft depuis 1975

En 1993, plus de 25 millions de personnes utilisent Windows dans le monde. Rien n’arrête l’entreprise qui fait désormais partie intégrante des entreprises les plus profitables des États-Unis. En 1996, Bill Gates figure en tête du classement Forbes des hommes les plus riches du monde.

La société se lance alors dans la fabrication de console de jeux, avec le lancement de la XBOX le 15 novembre 2001. C’est une période charnière où l’informatique grand public commence à être en ligne sur Internet, avec des logiciels gratuits mais aussi de nombreux services à exploiter.

Pourtant, au tournant des années 2010, l’entreprise de Redmond perd du terrain. Elle cumule les infortunes, avec un Windows 8 décrié, une stratégie mobile qui peine à décoller et une console Xbox One loin derrière sa rivale, la PlayStation 4. Windows 10 relève le niveau mais se prend les pieds à sa sortie dans des affaires de vie privée et de collecte des données.

En 2000, Bill Gates laisse sa place de dirigeant à son fidèle lieutenant Steve Ballmer, qu’il a rencontré à Harvard à l’âge de 18 ans. Steve poursuit la diversification du Groupe en rachetant Skype en 2014, puis Mojang, la société qui commercialise le jeu Minecraft. Il décide aussi de se concentrer fortement sur le marché des smartphones. Cependant, malgré de nombreuses tentatives, Microsoft ne parviendra jamais à imposer Windows contre iOS et Android.

En 2006, Bill Gates se retire définitivement du leadership du groupe pour se joindre aux activités philanthropiques de son épouse, financées par la Fondation Bill & Melinda Gates. Le couple consacre en effet une partie importante de sa fortune à des projets de recherche visant à résoudre les grands problèmes humanitaires tels que l’eau salubre et l’élimination des déchets.

MS Melinda et Bill Gates
Melinda et Bill Gates en voyage dans le cadre de leur Fondation

Le départ de Ballmer à la direction de Microsoft et son remplacement par Satya Nadella ouvre fin 2014 une nouvelle ère pour la firme, qui tente retrouver une dynamique à long terme, ponctuée par des innovations radicales comme la Surface Book ou le casque HoloLens.

Satya Nadella fait également entrer Microsoft dans l’ère du cloud. Des jeux vidéo aux réseaux sociaux LinkedIn, à la réalité augmentée et aux communications unifiées, Microsoft tente aujourd’hui de se diversifier sur des marchés plus durables.

MS 0.JPG

Satya Nadella et Steve Ballmer autour de Bill Gates

Quelques chiffres :

  • Microsoft emploie 131.000 employés pour 110 milliards de chiffre d’affaires en 2018.
  • Windows équipe 90% des ordinateurs personnels vendus dans le monde.
  • 575 millions d’utilisateurs utilisent le réseau professionnel LinkdIn.
  • L’envolée du prix des actions Microsoft depuis son entrée en Bourse en 1986 a fait 4 milliardaires et environ 12.000 millionnaires parmi ses employés.
  • Microsoft a acheté pour 150 millions de dollars d’actions Apple en 1997, soit 6,5% du capital, alors que cela a toujours été une guerre sans merci entre Apple et Microsoft.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s