Le syndrome de Wanderlust, où l’envie irrésistible de voyager


« La vie est un voyage et voyager, c’est vivre deux fois », Omar Khayyam.

L’envie permanente de voyager a un nom : il s’agit du syndrome de Wanderlust, de l’allemand wandern (flâner, vagabonder) et lust (désir, aspiration).

Le syndrome de Wanderlust est un terme qui renvoie à l’obsession ressentie par certaines personnes pour le voyage. Un désir né d’un « besoin » irrésistible de partir pour de nouvelles destinations, de connaître de nouveaux lieux et de découvrir d’autres cultures.

Derrière ce désir, on retrouve un élan positif, une forte curiosité qui pousse vers ce qui est nouveau, vers ce qui est exotique, et qui apporte une adaptabilité personnelle forte. Mais on y voit aussi un profond sentiment que la vie est courte et la planète trop grande pour ne pas l’explorer dans ses moindres recoins, et une sorte d’évasion de son quotidien, obligeant souvent les personnes à changer totalement de mode de vie pour calmer leurs symptômes.

Il est question de ce phénomène depuis plus ou moins deux ans et, même si on n’en trouve aucune trace dans les manuels de psychologie clinique, le terme est employé dans des ouvrages d’anthropologie ou de génétique pour définir la condition de ceux qui ne parviennent pas à rester longtemps au même endroit sans bouger.

Ce syndrome serait d’ordre génétique et liée au gène D4Dr, l’un des neurotransmetteurs de la dopamine (l’hormone du plaisir). Une étude récente a démontré que les personnes appartenant à des cultures nomades présentent plus souvent une mutation du gène D4 que celles qui appartiennent à des cultures sédentaires. Contrôlant notamment les sensations de récompense et de plaisir, lorsque ce gène mute, il est susceptible de transformer le désir de voyager en un véritable style de vie, en une idée fixe. Il expliquerait pourquoi les «wanderers» sont plus à même que la moyenne des gens de prendre des risques, d’adopter le mouvement, le changement et l’aventure comme mode de vie, d’explorer de nouveaux endroits, idées, relations….

La personnalité du Wanderer a été définie en 1996 par les psychologues Goldberg et McCrae & Costa, par 5 traits spécifiques  :

  • Ouverture à l’expérience : volonté d’essayer de nouvelles choses, de se sentir vulnérable, de sortir des sentiers battus, parfois appelée « intelligence » ou « imagination »
  • Conscience : tendance à contrôler les pulsions et à agir de manière socialement acceptable, compétences efficaces en organisation, ambition, fiabilité
  • Extraversion : spectre de la sociabilité, de l’échange, seul ou dans des situations sociales. Ce trait de personnalité est très important chez les wanderers
  • Sobriété : façon dont on s’entend avec les autres, généralement avec confiance, modestie, patience, serviabilité, et sympathie
  • Neuroticisme : stabilité émotionnelle, humeur générale et facteur d’estime de soi, avec un très faible degré de pessimisme, de jalousie, de nervosité, et d’insécurité

En 1998, les recherches de Zuckerman complètent cette définition, et révèlent un trait de personnalité supplémentaire, qui consiste à rechercher l’exaltation sensorielle et à prendre des risques, tout en pouvant facilement s’ennuyer sans forte stimulation. Cette nouvelle caractéristique est définie comme une addiction, une dépendance à la dopamine qui pousse à restimuler son gène D4Dr, en poursuivant ses explorations, pour régénérer le plaisir.

Heureusement, nous ne sommes pas tous sujets à cette mutation : seulement 20 % de la population mondiale est plus sensible aux sollicitations extérieures et vit en cherchant à assouvir cette soif de curiosité.

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bonjour Linley, c’est un petit peu normal : on a mis un nom sur cette addiction que très récemment !

    Aimé par 1 personne

    1. Lynley dit :

      oui c’est juste, c’est écrit dans le texte !!!

      Aimé par 1 personne

  2. Lynley dit :

    Je découvre ce symptôme ! Merci !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s