Pourquoi dit-on « en Avignon » et pas « à Avignon » ?


Doit-on se rendre « en Avignon » ou « à Avignon » lorsque l’on part en vacances dans le Sud de la France ou que l’on va au festival du même nom ? Et bien les deux, et cela dépend de l’endroit précis où l’on se rend…

À l’origine, la locution « en Avignon » désignait le Comtat d’Avignon, territoire du pape, véritable état à part entière depuis le XIVe siècle.

 Ce territoire, racheté à la reine Jeanne (de Naples et comtesse de Provence) en 1348 par le Saint Siège couvrait plusieurs des communes actuelles, possédait son propre gouvernement et appartenait au Saint Siège. Il formait, avec le Comtat Venaissin (vendu par Philippe le Hardi au pape Grégoire X en 1274), deux véritables états frappant monnaie et battant pavillon. Il fut rattaché à la France en 1791 après la Révolution, et perdit donc son indépendance.

On résidait alors  »en Avignon’‘, comme on pouvait résider  »en Languedoc » ou  »en Provence » etc… « En Avignon » signifiait donc « dans le comtat d’Avignon ». Car au Moyen-Age, la préposition «en» s’utilisait devant un nom d’empire, de province, d’état…, à la différence de «à» qui s’employait devant un nom de ville ou de bourg.

En fait, ce phénomène n’est pas propre à Avignon, mais concerne aussi d’autres noms de ville, comme Arles (qui fut aussi un royaume au IXème siècle) ou Alger. Anciennement, «en Alger» signifiait «en Algérie», et «à Alger» désignait la ville même d’Alger.

L’usage a voulu que l’on tolère de nos jours encore ces expressions  »en Arles »  ou « en Avignon » pour désigner la région autour de la ville, le pays formé par les environs, sans limites administratives bien établies.

L’Académie Française a quant à elle continué d’accepter la tournure “en Avignon” au motif qu’elle est employée par de grands auteurs (Albert Camus, André Gide, Alphonse Daudet) et qu’elle correspond à un régionalisme provençal : dans la langue de Mistral,”à” se traduit par “an” ou “en”.

La formule appropriée est donc  »à Avignon » lorsqu’on parle de la ville intra-muros, et de « en Avignon » dès lors que l’on parle de la région.

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai vécu pendant 5 ans à Avignon et beaucoup de touristes disent toujours « en Avignon » et ça me fait toujours saigner les oreilles !

    Aimé par 1 personne

  2. Lynley dit :

    Ah bah ça alors ! Je ne suis. pas sur que je dise « en Avignon » par ignorance. Je crois que j’applique bêtement la règle de base (« à » pour une ville). Mais je crois qu’on ne m’y reprendra plus 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est sur que ce n’est pas évident de s’y retrouver !! La
      langue française est bien compliquée 😊

      J'aime

      1. Lynley dit :

        Ca pourrait être un sujet de ton blog : à quoi vois-tu la complexité d’une langue 😉?

        Aimé par 1 personne

        1. Oui merci Lynley, bonne idée. Je la retiens 😁

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s