Le saviez-vous : Comment les lézards font pour marcher sur les murs ?


Mouches, araignées et autres moustiques, nous sommes habitués à voir nos amis les petites bêtes grimper aux murs ou se balader sur nos plafonds sans difficulté apparente. Mais quel est leur secret ?

Pour la plupart d’entre eux, ce sont des pattes équipées de ventouses ou de griffes. Le lézard possède sur chaque patte 5 longs doigts écartés terminés par des griffes pointues. En fermant ses doigts, le lézard fait pénétrer ses griffes dans le moindre interstice de la surface où il se trouve. Il peut ainsi se balader dans tous les sens et s’accrocher aussi longtemps qu’il veut.

Mais le plus spectaculaire de tous ces animaux est le gecko, un petit reptile insectivore très connu dans le bassin méditerranéen. Ce reptile est le champion toutes catégories dès qu’il s’agit de s’accrocher : surfaces lisses, dans toutes les positions, et même sous l’eau : malgré son poids de seulement 50 grammes, le gecko est capable de résister à une traction de près de 20 newtons, soit 2 kilogrammes !

Le plus incroyable, c’est qu’il s’accroche ainsi tout en étant capable de se déplacer rapidement, à des vitesses de plusieurs mètres par seconde, avec un mouvement de patte toutes les 15 millisecondes.

Ce n’est pas grâce à ses griffes que le gecko s’accroche, mais grâce à des centaines de lamelles microscopiques sous ses doigts appelés sétules, qui elles mêmes se ramifient en des milliers de poils encore plus petits appelés spatules d’à peine 200 nanomètres de long (1 nanomètre = 0,000001 mm), à une densité de 14 400 par millimètre carré.

Ces structures minuscules permettent au gecko de profiter des forces de Van der Waals, à l’origine de ce qu’on appelle les liaisons inter-moléculaires et qui résultent du fait que les nuages électroniques de molécules se déforment et s’attirent, quand elles s’approchent les unes des autres.

Plus ses spatules s’orientent parallèlement à la surface de la patte de l’animal, plus l’aire d’adhésion augmente et davantage de poids le reptile peut supporter. En outre, la flexibilité et l’extensibilité des soies aident à rediriger l’énergie accumulée lors des sauts, de changements soudains de direction ou de courses.

Ces forces adhésives sont super puissantes, mais n’agissent que dans l’univers du très petit (environ 1 nanomètre). On parle alors d' »adhésion sèche« .

Les études de cinématique montrent en outre que les geckos attachent et détachent leurs doigts en quelques millisecondes, un exploit qu’aucun adhésif classique ne peut égaler. Et à l’inverse des autres adhésifs, les doigts des geckos ne se dégradent pas et ne se salissent pas.

Nous retrouvons ce système d’adhésion temporaire chez certaines araignées sauteuses, comme la Evarcha arcuata, ou encore chez certains coléoptères, comme le clyte bélier. Comme les geckos, ces insectes sont capables de se mouvoir sur des surfaces lisses et de se tenir tête en bas sans tomber, pouvant même suspendre jusqu’à 173 fois leur poids.

L’araignée Evarcha arcuata
Le clyte bélier

Depuis que cette découverte a eu lieu (vers les années 2010 aux États-Unis), de nombreux laboratoires de recherche se sont créés pour essayer de reproduire les spatules du Gecko à des fins scientifiques.

Des matériaux adhésifs sont en test à ce jour, pour l’industrie du bâtiment, de l’aéronautique, ou pour faire les pansements du futur. Et peut être qu’un jour, on pourra imiter Spiderman pour nos déplacements en ville, même s’il semblerait que pour l’humain, il faille que 40% du corps adhère à la paroi pour ne pas tomber !

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. OH dit :

    merci ! j’apprends bcp de belles choses.

    Aimé par 1 personne

    1. Merck beaucoup pour ce gentil commentaire 🙏😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s