Le saviez-vous ? la Tour Eiffel


La tour Eiffel a fêté ses 130 ans en janvier dernier. Symbole de Paris et plus largement de France, elle fut construite par Gustave Eiffel à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889. Monument historique depuis 1964, elle fait partie des monuments les plus visités au monde.

Quelques faits et chiffres à connaitre à son sujet :

  • La Tour Eiffel n’est pas née du cerveau de Gustave Eiffel, mais d’un de ses ingénieurs, Maurice Koechlin, qui en 1884 dépose avec ses collègues Emile Nouguier et Stephen Sauvestre, un brevet sur une grande tour métallique qui laisse passer le vent. Gustave Eiffel rachètera le brevet par la suite et l’adapta, pour participer au concours de l’Exposition Universelle de 1889.
  • D’une hauteur de 312 mètres à l’origine, la tour Eiffel est restée le monument le plus élevé du monde pendant quarante ans, détrônée par l’Empire State Building en 1931. Le second niveau du troisième étage, appelé parfois quatrième étage, situé à 279,11 mètres, reste la plus haute plateforme d’observation accessible au public de l’Union européenne et la deuxième plus haute d’Europe, derrière la tour Ostankino à Moscou (337 mètres). La hauteur de la tour a été plusieurs fois augmentée par l’installation de nombreuses antennes destinées à la télévision et à la radio.
  • Lors de sa construction, la tour choqua les Parisiens. D’éminents artistes, comme Émile Zola ou Paul Verlaine, signèrent une pétition taxant le monument de « lampadaire tragique », de « grande girafe toute percée » ou de « squelette disgracieux ». Guy de Maupassant aurait même quitté la ville car « la tour Eiffel finissait par [l]’ennuyer ».
  • Cinquante ingénieurs et cent trente-deux ouvriers ont participé à sa construction.
  • En 1889, les premiers visiteurs officiels de la Tour Eiffel ont été la famille royale d’Angleterre et… Buffalo Bill.
tour eiffel construction
La Tour Eiffel pendant sa construction en 1890
  • Sa structure est en fer puddlé : pas moins de 18 000 pièces métalliques et 2 500 000 rivets le composent.
  • Les plus courageux peuvent monter à pied au sommet de la Tour Eiffel. Mais attention, il faudra monter 1665 marches !
  • Le poids de la tour est de 7 300 tonnes pour la charpente métallique, et un poids total de 10 100 tonnes. C’est très peu comparé à sa taille : Si la Tout Eiffel ne faisait qu’un mètre de haut, toutes proportions gardées, elle ne pèserait que… 7 grammes !
  • Pendant l’hiver, la Tour rétrécit de 4 à 8 centimètres. Quand les températures remontent, elle reprend sa taille originale. 
 Lors des fortes chaleurs, la dilatation du métal fait bouger le monument, avec un record d’inclinaison de 18 cm en 1976.
  • Pendant la tempête de 1999 (l’une des plus violentes du XXe siècle), le sommet de la tour n’a bougé que de 20 cm.
  • Entre 1925 et 1934, l’édifice est sponsorisé par le constructeur automobile Citroën. Ainsi, durant neuf ans, la tour est affublée des lettres C I T R O Ë N de 30 mètres de haut chacune et illuminées. Le circuit électrique est composé de 90 000 kilomètres de câbles pour relier plus de 250 000 ampoules.
  • Depuis 1968, la tour est revêtue d’un coloris semblable au bronze. Mais elle n’a pas toujours été de cette couleur, car elle était brun rouge à sa construction, puis ocre-jaune dans les années 50 et enfin bleu. D’ailleurs, pour que la couleur paraisse uniforme vu d’en bas, il faut utiliser trois teintes différentes : du plus foncé en bas, au plus clair en haut.
  • 60 tonnes de peinture sont nécessaires pour lui refaire une beauté, tous les 7 ans. Elle a déjà été repeinte 19 fois.

Tour eiffel peintres

  • 25 alpinistes ont été nécessaires pendant cinq mois pour installer le scintillement, que les parisiens ont découvert à minuit le 31 décembre 1999. Depuis, ses 20 000 ampoules brillent 5 minutes au début de chaque heure, jusqu’à 1h du matin.
  • C’est de la tour Eiffel que fut lancée la première carte postale illustrée française : à son effigie bien sûr ! La « Libonis », du nom de son auteur, était imprimée au 1er étage de la tour, où se trouvait un bureau de poste. Le tirage initial de 300 000 exemplaires allait lancer la mode de la carte postale et des produits dérivés.
  • La Tour Eiffel ne disposant pas de stockage suffisant, 4 tonnes de souvenirs y sont acheminées tous les jours, et 6 à 8 tonnes de nourriture pour les restaurants.
  • la Chambre de Commerce de Monza et Brianza (Italie) a estimé en août 2012 la valeur de la Tour Eiffel à 434 milliards d’euros, soit 1/5 du PIB Français.
  • Le nombre exact de répliques de la Tour Eiffel est incertain, mais on compte autour d’une trentaine de monuments s’en inspirant. Pour les découvrir, il faut se rendre à Las Vegas, en Chine, en Roumanie, au Canada…
  • Chaque soir, deux faisceaux lumineux d’une portée de 300 kilomètres éclairent Paris à la manière d’un phare dans la nuit. A la base, ils ont été installés en 1947 afin d’aider la navigation aérienne, puis retirés 27 ans plus tard. C’est au passage à l’an 2000 que les deux projecteurs retrouvent leur place et brillent à nouveau dans le ciel de la nuit parisienne.
  • Chaque année, 7 millions de visiteurs visitent la Tour Eiffel, ce qui en fait le monument le plus visité au Monde.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s