60% des virus de l’homme proviennent d’un animal


On en parle suffisamment depuis 6 mois : Il semble que l’origine du virus de la Covid-19 soit animale et plus particulièrement issue du pangolin chinois avant d’être transmise à l’homme… Ce virus ne serait pas un cas isolé : un article publié en 2017 dans la revue Emerging Infectious Diseases rapporte que près de 60% des maladies infectieuses connues et 75% des maladies émergentes sont d’origine animale. Par exemple le virus Ebola, la rage, certaines souches de grippe A, ou encore le virus Nipah, sont tous issus de la chauve-souris.

On estime que, dans le monde, environ un milliard de cas de maladies humaines et des millions de décès sont causés chaque année par des maladies transmises par l’homme par des animaux. Aussi, sur plus de 30 nouveaux agents pathogènes humains détectés au cours des trois dernières décennies, 75 % proviennent d’animaux.

On appelle ces maladies (qui se transmettent des animaux vertébrés à l’Homme, et vice-versa) des zoonoses. Elles existent depuis des siècles, mais ont fortement augmenté au cours des dernières décennies, à cause de la déforestation, de la destruction des écosystèmes et des perturbations des chaînes alimentaires.

Les pathogènes en cause peuvent être des bactéries, des virus ou des parasites. Dans un «débordement zoonotique», c’est à dire lorsque le virus est transmis à l’homme, soit le virus passe directement par une morsure ou sa consommation (c’est le cas du pangolin avec la Covid-19), soit il se transmet au moyen d’un hôte animal intermédiaire (insecte, arachnides…). Il arrive aussi qu’une forme initialement inoffensive du virus saute directement dans un hôte humain pour y évoluer, s’adaptant au fil de ses transmissions d’humain à humain, se dotant des caractéristiques génomiques nécessaires à l’infection.

La chauve-souris est l’animal qui nous transmet le plus de maladies. Elles sont en effet des réservoirs à coronavirus bien connus. Cela s’explique par le fait que les chauves-souris sont le deuxième ordre de mammifères le plus riche en espèces : il en existe plus de 1400 dans le monde. Comme elles vivent dans des zones urbaines et naturelles, elles ont toutes le potentiel de porter des virus. Les chauves-souris sont également des mammifères, et cette relation avec les humains les rend plus susceptibles d’être des hôtes de zoonoses que les oiseaux et les reptiles, par exemple. Ce sont enfin les seuls mammifères capables de voler véritablement, ce qui leur permet de propager plus facilement des maladies à travers leur guano (excréments).

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c’est leur tolérance aux virus, qui dépasse celle des autres mammifères. Celles-ci ont un système immunitaire qui leur permet d’avoir beaucoup de virus sans que ces virus ne provoquent de maladies. Tandis que les virus évoluent pour contrer les défenses immunitaires du petit mammifère, ce dernier évolue pour mieux résister à l’infection. Dès lors, lorsque ces virus font le saut vers l’homme, les taux de mortalité peuvent monter en flèche.

De nombreux autres animaux sont également connus pour être des réservoirs de maladies humaines. Le tique nous apporte la maladie de Lyme. Les rongeurs sont porteurs de la peste, les porcs transmettent la grippe et les oiseaux transportent le virus du Nil occidental. De même, la maladie de la vache folle est à l’origine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez l’Homme. La grippe de 1918, qui a tué jusqu’à 50 millions de personnes, était également d’origine aviaire. Enfin, les chiens et chats sont source de pathologies connues comme la toxoplasmose ou la toxocarose.

Pour lutter contre ces zoonoses, l’homme doit changer ses habitudes : Il est important de mettre fin au commerce et à la consommation des espèces sauvages, ainsi que cesser de détruire la nature.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s