Des cheveux pour lutter contre la pollution des mers


Un coiffeur varois participe à sa manière au recyclage et à la lutte contre la pollution des mers : Il récupère les cheveux coupés de ses clients pour aider à filtrer les hydrocarbures dans les ports de la région ou sur les autoroutes. Une initiative rapidement suivie par des confrères répartis sur l’ensemble du territoire, et qui ouvre de nombreuses perspectives.

Thierry Gras est gérant d’un salon de coiffure à Saint-Zacharie (Var), quand il décide de créer en 2006 le label Hairdresser Fair pour promouvoir à la fois l’équité des tarifs homme-femme, mais aussi le recyclage des cheveux coupés. En 2015, il monte l’association Coiffeurs Justes, qui poursuit son combat pour trouver des solutions durables pour l’environnement, grâce à cette matière première facile à recycler et gratuite. Depuis la création de l’association, 140 salons adhérents participent au projet. Le but : utiliser les cheveux d’habitude mis à la poubelle, pour dépolluer la planète.

cheveux sac recyclage
Le sac de recyclage de cheveux fourni par l’association Coiffeurs Justes, dans un salon adhérent à la démarche

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les cheveux sont une barrière antipollution à l’efficacité redoutable. Les cheveux tirent leurs vertus absorbantes de leur composition : Lipophiles, ils absorbent le pétrole mais aussi le gras, et possèdent de nombreuses qualités qui peuvent en faire un isolant très efficace. Son usage peut donc être multiple.

Rien qu’en France, le potentiel est énorme :  entre 3 000 et 4 000 tonnes  de cheveux sont récoltés dans les salons de coiffure par mois, soit un potentiel de 50 000 à 70 000 m2 de cheveux par an. Et outre leurs vertus, ces cheveux présentent l’avantage d’être moins chers que des filtres synthétiques et peuvent de plus être réutilisés une dizaine de fois.

1 kilo de cheveux permet de pomper 8 litres de pétrole, et est récolté en 110 coupes, soit environ 15 jours de travail d’un salon classique. À ce jour, 5 tonnes de cheveux auraient été collectés. Pour le moment, ils sont assemblés à la main dans des collants en forme de « boudins » et ont déjà été utilisés à plusieurs reprises, notamment lors d’épisodes de marées noires. Car la technique n’est pas nouvelle : En 2010 notamment, l’association américaine Matter of Trust avait entamé une récolte de cheveux après l’explosion de la plateforme Deepwater au large de la Nouvelle-Orléans. Même chose en 2007, dans la baie de San Francisco, ou encore en 1978 lors du naufrage de l’Amoco Cadiz au large du Finistère, qui avait souillé les plages bretonnes.

cheveux boudins
Filtres dépolluants conçus à base de cheveux, lors du naufrage de l’Amoco Cadiz en 1978

Mais le projet va plus loin : le souhait de Thierry Gras est d’industrialiser la démarche et de créer de véritables filtres tissés pour les ports et les autoroutes. Tissés sur la base de cheveux recyclés, ces filtres permettraient d’absorber le pétrole et les différents carburants déversés par les bateaux dans la mer, mais aussi les huiles solaires qui créent une couche fine de filtres UV et entravent le processus de photosynthèse des plantes marines. Sur l’autoroute également, ces filtres auraient un rôle à jouer pour nettoyer les marécages artificiels chargés de polluants (situés en moyenne tous les deux kilomètres sur le réseau autoroutier).

Aujourd’hui, fort de son succès, le coiffeur varois reçoit des dons de cheveux de toute l’Europe. Le parc national des calanques de Marseille devrait tester ce nouveau procédé dès l’été 2021.

Cheveux stock de boudins
Stocks de boudins de cheveux prêts à être assemblés pour faire des barrages naturels

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Voilà une information intéressante. Merci.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s