Pourquoi le Nouvel An chinois n’est pas toujours à la même date ?


Le Nouvel An se fête immanquablement le premier janvier en Occident. Mais le Nouvel An chinois, lui, se fête tantôt en janvier, tantôt en février. En 2021, ce sera le vendredi 12 février, année du Buffle, sous l’élément du Métal. Mais pourquoi la date du Nouvel An chinois change-t-elle chaque année ?

Le Nouvel An chinois – qui est également célébré dans plusieurs autres pays d’Asie – se fête chaque année à la première nouvelle Lune de l’année, et tombe entre le 21 janvier et le 20 février, décalée d’environ 20 à 40 jours par rapport à l’année du calendrier grégorien. C’est l’observatoire astronomique de la Montagne-Pourpre, situé près de Nankin, qui détermine la date exacte du Nouvel An.

Cette variation de date est due au fait que le calendrier traditionnel chinois se base sur le cycle annuel du Soleil tout autant que sur les phases de la Lune. Ce calendrier, qualifié de calendrier luni-solaire, comporte des mois lunaires qui commencent à chaque nouvelle Lune, c’est à dire, tous les 29 ou 30 jours. Ainsi, comptant 12 mois lunaires, une année chinoise dure approximativement 354 jours, beaucoup moins que les 365 jours correspondant au mouvement de la Terre autour du Soleil.

C’est la raison pour laquelle, pour ne pas trop se mettre en décalage avec le cycle des saisons, tous les 3 ans les années chinoises comportent 13 mois. Elles sont appelées années embolismiques.

Pour les Chinois, qui l’appellent d’ailleurs plus volontiers Nouvel An lunaire ou même fête du printemps (au Vietnam, il prend le nom de fête du Têt), ce moment correspond à un moment de vacances et de partage en famille. À l’origine célébré comme fête agricole, l’événement a beaucoup évolué depuis pour prendre sa forme actuelle de célébration du Nouvel An. Les festivités s’étalent sur quinze jours, jusqu’à la première pleine Lune de l’année.

Plusieurs jours avant la fête, les Chinois décorent leur maison, notamment avec des papiers découpés et colorés en rouge, collés aux fenêtres et aux murs, et lancent des pétards pour chasser les démons. La veille, le culte des ancêtres est célébré (祭祖 jìzǔ) puis les familles se rassemblent autour d’un dîner traditionnel. Selon les régions, celui-ci peut comprendre des raviolis, des nouilles, des gâteaux de riz ou des boulettes de riz.  Le premier jour de l’année nouvelle est celui de l’échange des vœux. En guise d’étrennes, des enveloppes rouges avec de l’argent sont distribuées aux enfants.

L’importance du Nouvel An chinois est telle que les expatriés ressentent souvent le besoin moral de rentrer en Chine pour l’occasion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s