Le frangipanier, la fleur des dieux


 
Lagon cristallin, plages de sable blanc, exotisme  : La fleur de frangipanier est synonyme de mers du sud et de vacances au soleil. Non seulement la fleur est belle, mais le parfum qu’elle dégage est envoutant. Elle a une symbolique forte selon les pays dans lesquels elle pousse, de Bali à Tahiti en passant par Hawaï ou l’Inde. Partons à la découverte de cette fleur, que l’on appelle souvent « fleur des temples » ou « des dieux ».
 
Le nom latin de la plante, plumeria, vient du botaniste français Charles Plumier qui fut le premier à collecter et à étudier un grand nombre de plantes de la zone caribéenne à la fin du XVIIe siècle. Mais son nom scientifique, frangipani, a une histoire plus colorée. D’après une légende, la fleur du frangipanier tire son nom d’un gantier italien dénommé Frangipani, qui fabriquait des gants parfumés au 16e siècle. Quand les explorateurs italiens découvrirent la plante pour la première fois en Amérique centrale, trouvant que son parfum leur évoquait les gants du célèbre Frangipani, ils lui donnèrent le nom du gantier. Toutefois, d’autres déclarent que le nom dérive du français frangipanier, qui signifie « lait coagulé« , à cause de l’apparence de la sève de l’arbre.
 
La fleur de frangipanier est extrêmement parfumée et charnue, avec des pétales à la forme arrondie, blanches, roses et jaunes. Il existe plusieurs variétés produisant des fleurs unies ou bicolores, blanches, jaunes, roses, jaunes ou rouges et même un grenat foncé très recherché par les femmes tahitiennes.
 
Les frangipaniers sont très étroitement liés à l’Amérique centrale et aux îles caribéennes, mais on les trouve aussi en Italie, à Hawaï, en Thaïlande, à Bali, à Tahiti. Il semblerait que la graine de cet arbre ait été semée par les prêtres missionnaires catholiques dans le monde au gré de leurs croisades. Cela pourrait expliquer pourquoi le frangipanier est si populaire et commun aux Philippines et en Thaïlande, mais plus rare en Chine et au Vietnam.
 

Dans tous ces pays, la fleur de frangipanier a de nombreux usages et différentes significations :

  • En Sicile, elle est offerte aux jeunes mariées comme gage de fertilité.
  • En Polynésie, où elle fut introduite en 1852 et se nomme tipanier, elle indique le statut marital des femmes qui la portent. Sur l’oreille droite si elles sont libres et à la recherche d’une relation sentimentale, sur la gauche si ce n’est pas le cas. L’arbre est considéré comme symbole d’immortalité car ses rameaux coupés peuvent se garder très longtemps avant d’être replantés. Le latex du tipanier est employé comme traitement contre les verrues. Enfin, symbole de loyauté, de fidélité et d’amitié, le frangipanier est aussi une marque d’hospitalité. Le typique collier de ses fleurs est généralement offert aux voyageurs lorsqu’ils arrivent dans ce pays tropical, en signe d’accueil chaleureux, et procure immédiatement le sentiment d’être « chez soi ».
  • Dans la culture hawaïenne, elle symbolise ce qui est positif et s’utilise dans les lei ou pour célébrer des occasions spéciales. Le frangipanier y est également considéré comme le symbole de l’immortalité.
  • Au Laos, elle est le symbole du pays. L’arbre est sacré et on en plante à l’extérieur de tous les temples bouddhistes.
  • Dans les cultures hindouistes et bouddhistes, cette fleur symbolise la fidélité. Les femmes hindoues les portent dans leurs cheveux durant leur mariage pour témoigner de leur loyauté envers leur époux. Elle est utilisée également pour indiquer la pureté du cœur lorsqu’on prie Sang Hyang Widi Wasa et sa lumière sacrée mais aussi les ancêtres. On en place dans les temples comme offrandes et l’arbre est planté à proximité des édifices sacrés et dans les cimetières, pour faire en sorte que son parfum enivrant accompagne les cérémonies religieuses hindouistes. 
  • En Thaïlande, les floraisons des frangipaniers sont présentées comme offrandes à Bouddha et les Thaïlandais les portent lors de festivals spéciaux comme le nouvel an Thaïlandais.
  • Au Vietnam, selon une croyance locale, les arbres aux fleurs blanches (dont le frangipanier) abriteraient des fantômes, faisant le lien avec les morts. La couleur blanche est de fait associée à la mort et aux funérailles. Le frangipanier est également utilisé comme onguent pour soigner les inflammations de la peau, la tension, la toux, la dysenterie, l’hémophilie, l’indigestion et la fièvre.
  • Au Mexique, on croit que les dieux sont nés dans des fleurs de frangipanier. Une croyance des Aztèques était d’utiliser une décoction de fleurs de frangipanier et de d’autres plantes mélangées avec les organes internes d’animaux prédateurs afin d’en faire une potion magique contre la peur. Les Mayas quant à eux pensaient que la fleur de frangipanier représentait la vie et la naissance.
  • A Bali, l’arbre porte le nom de jepun et est sacré. On en plante devant les temples et les Balinais utilisent ses fleurs pour prier. A l’inverse, sur l’ile voisine de Java, le frangipanier est considéré comme apportant la mauvaise chance et  est surtout présent dans les cimetières. Le frangipanier est aussi très souvent utilisé en huile de massage. Les huiles «chauffantes» comme celle de frangipanier, fleur de lotus, citronnelle, basilique etc ont une influence apaisante et efficace dans le traitement de la peur, de l’anxiété et de l’insomnie, selon les principes de Ayurveda. On l’utilise aussi pour soigner les tremblements.

La fleur de frangipanier a été souvent utilisée comme remède mais de nos jours, son utilisation première est consacrée à son parfum enivrant. Reconnue pour ses propriétés olfactives, la fleur du frangipanier est utilisée en parfumerie sous forme d’absolu. Son arôme rappelle celui de la fleur d’oranger, du gardénia et du chèvrefeuille. Aussi bien note de tête, de cœur ou de fond, elle apporte une composante exotique, miellée et amandée aux produits cosmétiques. Associée généralement au jasmin, au bigaradier, aux polyanthes tubéreuses et à l’ylang-ylang, elle est utilisée dans divers parfums, produits de beauté ou de soin, et même produits pour l’entretien de la maison.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. gerardleplessis dit :

    Merci pour cet article et les superbes photos qui l’accompagnent.
    Belle soirée
    Gérard

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Gérard 🙏 Très belle soirée également

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s