Connaissez-vous vraiment la langue française ?


La langue française est considérée comme l’une des plus difficiles au monde à apprendre, car bourrée de complexité et de fantaisie. Avec sa grammaire rigoureuse et son orthographe parfois originale, son apprentissage se révèle compliqué pour les enfants et les étrangers. Ce mélange fait du français une langue riche, très précise pour exprimer sa pensée. Voici 15 spécificités linguistiques remarquables :

  • Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.
  • « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».
  • On dit un ou une « après-midi » ? Est-ce un ou une « enzyme » ? La réponse : les deux ! Avec « perce-neige » et « météorite », ces noms font partie du petit groupe de mots acceptés dans les deux genres.
  • De la même manière, certains mots s’utilisent indifféremment au singulier et au pluriel, pour exprimer la même chose. Par exemple, monter un ou des « escaliers », demeurer dans la ou les « coulisses », aller à la ou aux « toilettes », porter un ou des « pantalons », assister à une ou à des « noces ».
  • Plusieurs mots n’existent qu’au pluriel. C’est le cas de « sévices », ou de « condoléances ». Impossible également d’être plongé dans une seule « ténèbre » ou d’avoir une mauvaise « moeur ». C’est aussi le cas de plusieurs mots se terminant en « ailles » : « funérailles, épousailles, victuailles, entrailles, fiançailles »… Les « frais » et les « honoraires » ne connaissent (malheureusement) pas non plus le singulier…
  • « » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !
  • Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre », « dogme », « humble », ou « larve ».
  • « Aujourd’hui » est en fait un pléonasme : l’adverbe « hui » signifie « ce jour », qui est précédé par « au jour de ». Ce qui, littéralement, se traduit par « au jour de ce jour ».
  • Certains noms pluriels existent aussi au singulier, mais ont alors un sens bien différent. Avez-vous déjà perdu vos « lunettes » dans la « lunette » de la toilette? Obtenu une augmentation de vos « gages » en « gage » de reconnaissance? Pourvu une « vacance » au conseil d’administration à votre retour de « vacances » ? Dégusté des « amourettes » avec une « amourette » de voyage?
  • « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d’être de genre masculin mais deviennent féminins à la forme plurielle.
  • « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x]. C’est aussi le plus petit mot de la langue française contenant toutes les voyelles.
  • Certains verbes, dit « défectifs », ne présentent pas toutes les formes de conjugaisons. Par exemple, les verbes « frire » et « distraire » ne se conjuguent pas au passé simple (je frisis?!), et le verbe « gésir » (comme dans l’expression ci-gît) n’existe qu’au présent et à l’imparfait. Les verbes impersonnels tels que « venter » et « neiger » sont également défectifs, puisqu’ils ne s’emploient qu’à l’infinitif et à la 3e personne du singulier.
  • Bien qu’« anticonstitutionnellement » soit le plus long mot du dictionnaire (25 lettres), on trouve des termes encore plus longs dans des lexiques techniques et spécialisés, notamment en science. « Cyclopentanoperhydrophénanthrène », une structure chimique, fait 32 lettres. Avec ses 36 caractères, « hippopotomonstrosesquippedaliophobie » signifie, ironiquement, la « peur des longs mots ».
  • « endolori » est l’anagramme de son contraire « indolore », ce qui est paradoxal…
  • Certaines expressions couramment utilisées en français sont étranges. Pourquoi dit-on « remercier son employé » lorsqu’on le licencie? Est-ce réellement possible d’aller « aux quatre coins du monde » ? Quand quelqu’un s’éteint, pourquoi l’appelle-t-on « feu » ?
Le chat et le Dictionnaire, Geluck.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s