12 sièges d’entreprises qui font rêver


Les grandes entreprises n’hésitent pas à investir des milliards de dollars dans des sièges sociaux spectaculaires, afin de montrer leur puissance économique et d’offrir aux collaborateurs des lieux de travail efficients pour recruter (et garder) les meilleurs éléments. Innovation, design, éco-construction, souvent conçus par des architectes renommés avec une forte part donnée à la nature, rien n’est jamais trop beau pour certaines sociétés. Je vous fais découvrir quelques un des plus beaux sites au monde.

Samsung – Silicon Valley, Californie

Architectes : NBBJ – Année d’achèvement : mi-2015

Samsung a choisi la même région que Microsoft et Apple pour implanter son siège américain, la Silicon Valley. La marque coréenne accueille dans son bâtiment d’une superficie de 102 190 mètres carrés, plus de 2500 employés, dans un ensemble en verre et béton blanc ouvert sur l’extérieur.

Le bâtiment se présente sous la forme de trois dalles empilées reposant sur un podium en verre, avec de grandes ouvertures entre chaque volume. La conception fait référence à la composition de type puce d’une micropuce. Sa particularité architecturale est que les employés ne sont jamais à plus d’un étage d’un espace vert. Le bâtiment utilise l’énergie solaire et a été conçu pour être eco-friendly avant tout. Il est « divisé horizontalement en trois » wafers « de bureau ». Les ouvertures contiennent des terrasses en plein air et des espaces d’agrément comme des cafés, des restaurants et même des lieux pour pratiquer différents sports. Coût du projet : près de 300 millions de dollars. En plus des bureaux d’administration, le siège de Samsung en Silicon Valley dispose de ses propres zones de R&D ainsi que la division américaine des semi-conducteurs de la société.

Amazon – Seattle, États-Unis

Architecte : NBBJ – Année d’achèvement : 2018

Le siège d’Amazon est réparti dans une vingtaine de bureaux à Seattle. Le géant du e commerce détiendrait 15% des bureaux de la ville. Jeff Bezos a investit 1 milliard de dollars pour les 40 000 salariés installés dans les différentes tours de la ville (au total 6000 m2 de bureaux et espaces). En 2018, il inaugurait 3 sphères gigantesques au sein du siège social qui abritent restaurants, salles de réunion et de repos dans un environnement de jardin botanique (3000 variétés de plantes, des ruisseaux intérieurs et des jardins suspendus…). La nouvelle structure est composée de trois globes reliés entre eux et soutenue par 620 tonnes de fer. Elle repose sur une solide base en ciment, et est recouverte par 2.643 panneaux en verre rivetés qui forment une surface sphérique. Le jeu géométrique de la façade représente un solide de Catalan. Un film, inséré sous le verre, permet filtrer les rayons UV et de limiter la hausse de la température à l’intérieur. Les ruisseaux, les cascades et les murs vertigineux ont pour objectif de créer un lieu de paix comme une forêt tropicale.

The Spheres peut accueillir 800 employés et permet d’organiser des réunions dans des salles qui sont en quelque sorte des cabanes dans les arbres, enfouies dans la nature. Amazon décrit son nouveau siège comme “un lien avec la nature”, plusieurs études ont démontré que les lieux qui bénéficient d’un design biophilique représentent une source d’inspiration qui contribue à la créativité et améliore les fonctions mentales.

Huawei Campus – Shenzhen, Chine

Architectes : Perkins Eastman – Année d’achèvement : 2012

Le Ox Horn Campus de Huawei, situé dans la banlieue de Shenzen en Chine, accueille 20 000 salariés. Il se compose de 108 bâtiments dans 12 quartiers, dont le style architectural s’inspire librement des villes européennes telles que Paris, Bruges, Grenade ou Bologne… En plus des bureaux, le complexe abrite 3 000 autres travailleurs pour des hôpitaux, hôtels, gymnases, piscines intérieures, piscines extérieures, magasins, rues bordées de palmiers, cinéma en plein air et même un train à vapeur pour se déplacer d’une zone à l’autre.

Les immenses bâtiments des quartiers de Huawei, qui s’étendent sur 2 km2, longent des rues portant le nom de célébrités comme « Bell Road » ou « Madame Curie Road ». Une centaine de salles sont réservées aux formations des nouveaux arrivants et plus de 3.000 chambres leur sont proposées. Interdiction d’y rester plus de deux ans. Le chantier a démarré en 2014 et coûté 10 milliards de yuans, soit près de 1,3 milliard d’euros.

Apple, Cupertino (Californie)

Architecte : Norman Foster – année d’achèvement : 2016

Ce bâtiment en forme ovale, achevé en 2017 par le fameux architecte Norman Foster, que Steve Jobs décrivait comme une station d’atterrissage pour un vaisseau spatial, était une des obsessions du fondateur d’Apple depuis des années. Appelé « Spaceship » ou Apple Park 2, son budget a été de 4,2 milliards de dollars.

Une prouesse technique et design pour ses 71 hectares de verdure planté de 9 000 arbres résistant à la sécheresse, ses dalles en béton « transpirant » sur 4 étages et son toit en verre concave à la circonférence de près de 6 km. Alimenté par une énergie 100% renouvelable, il abrite 12000 employés, possède également un auditorium de 1 000 personnes, un centre de remise en forme et un théâtre. Et est capable grâce à ses panneaux solaires de générer l’électricité nécessaire à 4 000 logements.

Nvidia Campus – Santa Clara, en Californie

Aquitecto : Gensler – Année d’achèvement : Juillet 2017

Situé à Santa Clara, au cœur de la Silicon Valley aux États-Unis, le siège social de Nvidia est composé d’un seul bâtiment, évoquant l’élément fondamental de l’infographie, le triangle. Le toit est doté de capteurs solaires afin de réduire au maximum la consommation électrique et faire un geste pour l’environnement.

Les employés de la société travaillent au sein d’immenses open-space, afin de favoriser les échanges entre collaborateurs. Avec seulement deux étages de travail, la connexion entre ces étages est renforcée par une variété d’escaliers surdimensionnés qui peuvent également être utilisés comme lieux d’interaction spontanée et d’échange d’informations. Le haut plafond – conçu à l’aide d’une modélisation informatique avancée – propose par endroit des ondulations géométriques qui structurent des zones plus intimes. Un gros travail a été réalisé sur la lumière pour apporter calme et sérénité.

Google – Mountain View, Californie

Architecte : Clive Wilkinson Architects – Année d’achèvement: 2004

Si Google plaît tant aux étudiants, c’est sans doute parce qu’elle n’est pas en décalage avec la vie des jeunes qui suivent des études. Google avait déjà lancé avec ses anciens locaux, la tendance de campus de grandes entreprises. Le « Googleplex », son nouveau siège californien, ressemble à une université rêvée version vie active. Linkedin ayant préempté l’emplacement, Google a échangé des terrains lui appartenant pour obtenir celui-ci. Sur 110 000 mètres carrés, l’équivalent de 53 terrains de football, 20 000 de verdure, de salles de pause, de musique, de théâtre, un centre de fitness, une laverie gratuite, deux piscines, des terrains de volley-ball, des pistes cyclables et piétonnes, des commerces sans oublier la nourriture à volonté à travers et 18 cafés avec des menus des meilleurs chefs au monde, tout étant absolument gratuit… Ce site a été élu meilleur endroit pour travailler aux États-Unis en 2019.

Google a aussi lancé le projet de rénovation entière de la ville de San José. « Google City » ne remplacera pas l’actuel Googleplex, déjà très imposant. Ce sera son « village secondaire », un campus de près de 740.000 mètres carrés, avec des supermarchés, des magasins, un parc et même des stations de métro.

Über – San Francisco (États-Unis)

Architecte : SHoP Architects – Année d’achèvement : 2017

Fidèle au concept de transparence, Travis Kalanick le fondateur d’Uber, fait construire en 2017 son nouveau siège social à San Francisco, tout en verre et poutres métalliques. 250 millions de dollars pour héberger 3000 salariés sur 39000 m². Composé de 32 immeubles reliés entre eux par une passerelle, ce vaisseau amiral du Groupe n’a pas hésité sur les matériaux : marbre sur le comptoir d’accueil, décoration très minimaliste, sobre et moderne pour un rendu splendide. L’espace lumineux a été pensé pour donner l’impression aux employés d’être en permanence à l’extérieur mais également pour faciliter les échanges entre les dirigeants de l’entreprise et leurs subordonnés. Salles de repos, bars, installations d’artistes, espaces de détente : Chacun de ces éléments est propice aux « interactions dynamiques ».

Adidas – Herzogenaurach, Allemagne

Architecte : Kadawittfeldarchitektur – Année d’achèvement : 2011

Le siège social « Laces » d’Adidas à Herzogenaurach, en Allemagne, est inspiré des produits de l’entreprise, avec des passerelles en forme de rubans, qui se croisent et évoquent des lacets de chaussure, tout en réduisant considérablement le temps nécessaire pour se déplacer dans le bâtiment. Autour d’un vaste atrium ouvert de 5 000 m2, la structure en anneau se déploie pour que chaque département ait une vue sur la nature environnante. S’inspirant de l’esthétique des terrains de football et des pistes d’athlétisme, l’architecte a utilisé des filets, des mailles et du métal plié et perforé pour créer les différents modules. Tout en verre, comprenant des rues intérieures, des cafés, des restaurants, des espaces sportifs, des lieux de repos, l’espace est entièrement modulaire, à l’image des enjeux de conception des produits Adidas Le résultat est un « Workout » qui s’étend au stockage des objets les plus rares de l’entreprise comme les chaussures et les balles.

Facebook – Menlo Park, Californie (États-Unis)

Architecte : Frank Gehry – Année d’achèvement : 2017

Le siège social de Facebook, appelé le MPK Classic à Menlo Park en Californie, s’étend sur 4 hectares. Inauguré en 2015, il a fait l’objet d’une extension confiée en 2017 à Frank Gehry, le MPK 20 : 430 000 mètres carrés supplémentaires pour accueillir le plus grand open space au monde, qui s’ajoute à un campus d’un million de mètres carrés qui héberge au total 11.000 employés. 3 bâtiments composent ce complexe qui accueille désormais 17 000 employés. Ce sont autant des bureaux qu’un manifeste managérial, où toutes les valeurs maison sont mises en espace.

Le réseau social a aussi planifié la construction d’un village Facebook, en face de son nouveau siège, appelé Willow Campus. Sa construction devrait s’achever en 2022. Les futurs bâtiments, sur 80 hectares (avec supermarchés, hôtels et villas destinées aux cadres supérieurs), devraient se fondre dans la nature, notamment avec des toitures végétales et des arbres de plus de 10 mètres de haut, afin de donner de l’extérieur l’impression d’une « colline verdoyante ».

Airbnb – San Francisco (États-Unis)

Architecte : WRNS Studio – Année d’achèvement : 2013

En accord avec sa réputation d’apporter une touche locale au tourisme mondial, Airbnb a étendu son siège social à San Francisco pour y inclure des espaces représentant un thème culturel. Les bureaux d’Airbnb sont démesurés, l’expérience commence dès le hall central qui donne un aperçu de l’esprit de l’entreprise. Dans ce temple du logement, les réunions se déroulent dans une dizaine de répliques d’appartements et maisons loués sur la plateforme. Les employés peuvent ainsi faire une pause à Mumbai ou chercher l’inspiration dans une caravane à Rye, en Australie.

Tout comme les références dont Airbnb fait la promotion, chaque espace est unique et célèbre l’équilibre entre travail et vie personnelle. Salons, tapis, coin cuisine : le travail et la maison se mélangent. Tout est fait pour que l’employé se sente au bureau comme chez lui, les employés peuvent travailler pieds nus ou dans des transats, pendant que leur chien se prélasse sur un bout de pelouse artificielle…

Epic Systems Company – Verona, Etats-Unis

Architecte : Cuningham – Année d’achèvement : 2000

Le siège de cette entreprise leader de logiciel de soins de santé, dédiés au milieu hospitalier, est situé à Verona aux États-Unis. L’architecture unique et imaginative du campus de 11000 personnes semble sortie tout droit d’un roman fantastique. Il reflète la devise de l’entreprise «travailler dur, s’amuser, gagner de l’argent» et la culture que la fondatrice et propriétaire d’Epic, Judy Faulkner, cherche à promouvoir.

Il a par exemple la particularité d’avoir des allées, au sein de ses locaux, sous l’apparence du métro New-Yorkais ! Cela n’est qu’une partie de l’originalité des bureaux car on y trouve également des cascades d’eau à la cafeteria, une salle de réunion dans une cabane dans les bois, des espaces verts pour se relaxer, un pont-levis médiéval entre des bâtiments de verre modernes, des tunnels souterrains, une salle à la Harry Potter sur le thème des sorciers, un campus agricole avec une grange, un auditorium géant de cinq étages sous terre pouvant accueillir l’ensemble des 11 000 employés… La valeur qu’Epic accorde aux pratiques durables est omniprésente, tout comme son engagement à préserver le paysage agraire environnant. En conséquence, la grande majorité des parkings du campus sont souterrains, ce qui est non seulement durable, mais aide également le campus à conserver son caractère rural. Un vrai paradis pour ceux souhaitant se rapprocher de la nature et travailler dans un lieu ludique.

Netflix – Los Gatos, Californie, États-Unis

Architecte : Form4 Architecture – Année d’achèvement : 2015

Au cœur de la Silicon Valley, de style victorien comme la plupart des maisons de la petite ville californienne, le quartier général de l’entreprise de streaming s’étale sur une belle superficie de trois hectares. Il propose un vaste campus intérieur/extérieur composé de deux bâtiments, reliés par un pont élancé situé dans les airs permettant une libre circulation. Le design intérieur brouille la distinction entre les espaces de travail et les espaces sociaux, les espaces de travail étant conçus pour être ouverts afin de faciliter la discussion et le brainstorming, autour d’espaces de « retraite méditative », de cafétérias, d’un amphithéatre-cinéma, de cuisines, de terrasses, et d’un jardin planté de sequoias centenaires,

Dans ce campus, comme dans toutes les grandes entreprises numériques de la Silicon Vallee, tout est gratuit : smartphones, tablettes, accessoires, nourriture… et en plus, les employés peuvent donc prendre autant de vacances qu’ils le souhaitent, tant que leur mission est réalisée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s