L’homme s’oriente vers une anthropocène…

L’empreinte des humains sur la planète a franchi un nouveau palier en 2020. Dans une étude publiée par des chercheurs israéliens dans « Nature » en décembre dernier, le poids des produits fabriqués par les êtres humains (appelé aussi masse anthropique) dépasserait maintenant la biomasse d’origine naturelle. Les scientifiques ont calculé la masse totale des routes, des…